Aller au contenu principal

Guerre en Ukraine : comment aider les réfugiés ukrainiens via les banques alimentaires ?

Les banques alimentaires coordonnent avec la fédération européenne des banques alimentaires une aide d’urgence pour les près de 2 millions de réfugiés ukrainiens. Dons alimentaires et soutien logistique sont les bienvenus.

L'aide aux réfugiés ukrainiens s'organisent dans les pays frontaliers de l'Ukraine.
L'aide aux réfugiés ukrainiens s'organisent dans les pays frontaliers de l'Ukraine.
© Maisto bankas

Plus de deux millions d’Ukrainiens ont fui leur pays depuis le début de la guerre en Ukraine, selon le site internet du Haut-Commissariat aux réfugiés. Beaucoup de femmes et d’enfants se trouvent désormais dans des camps de réfugiés, en Pologne en particulier et l’aide européenne s’organise. Et nombre de Français se demandent comment leur venir en aide.

En France, pour répondre à l’urgence, les Banques alimentaires, aux côtés de la Fédération européenne des banques alimentaires (FEBA), coordonnent une aide d’urgence à apporter aux frontières de l’Ukraine.
 

Quatre camions vont partir la semaine prochaine

« Nous collectons auprès de nos donateurs habituels des produits à consommer sans préparation comme des produits pour bébé, des plats cuisinés, des soupes déshydratées, des barres de céréales ou encore des fromages ambiants », explique Laurence Champier directrice générale des Banques alimentaires. « Quatre camions vont partir la semaine prochaine : deux vers la Roumanie, deux vers la Pologne. Ils seront réceptionnés par les banques alimentaires locales » poursuit-elle.
 

Besoin de lait maternisé, de compotes, de soupes déshydratées

« Pour l’heure nous n’avons pas besoin de produits frais ou surgelés, dans les camps, les réfugiés ne sont pas équipés pour les conserver » explique-t-elle. « Les besoins s’orientent plutôt vers : du lait maternisé, des compotes, des produits pour le petit-déjeuner, du thé, du café, des soupes déshydratées et des barres de céréales ».
 

Une aide logistique bienvenue

Cette aide demande des moyens financiers et logistiques importants. Pour les industriels ou agriculteurs désireux d’apporter un soutien à cette aide d’urgence, « la mise à disposition d’entrepôts en France ou le financement du transport sont les bienvenus », souligne la directrice générale des banques alimentaires.

Afin de financer les besoins logistiques, les banques alimentaires font appel aux dons financiers du grand public à travers la plateforme sécurisée : https://don.banquealimentaire.org/urgence-ukraine. Quelques dizaines de milliers d’euros ont déjà été récoltés en une semaine. Ces dons devraient aussi aider les banques alimentaires à acheter des produits locaux, en Pologne, en Roumanie ou encore en Hongrie.

Par ailleurs, les Banques alimentaires s’organisent en lien avec les collectivités locales pour apporter une aide alimentaire lors de l’accueil des réfugiés sur le territoire français. Pour ce faire des conventions de partenariat simplifiées sont prêtes.

 

Les plus lus

Nicolas Meyrieux, youtubeur et comédien.
Ce célèbre youtubeur a radicalement changé sa vision de l’agriculture
« Je ne pense pas qu’on puisse vivre de la permaculture », c’est le constat de Nicolas Meyrieux, comédien, auteur de vidéos et de…
Vaches en France
La fin des aides Pac pour l’élevage demandée par une initiative citoyenne européenne
Bruxelles vient d’enregistrer une initiative citoyenne européenne qui demande l’arrêt des subventions pour l’élevage et réclame…
Les agriculteurs ukrainiens tentent de semer dans des champs minés
Héros de la deuxième ligne, les agriculteurs ukrainiens participent à l’effort de guerre en continuant coûte que coûte à…
Remise des diplômes 2022 d'AgroParisTech
[Vidéo] AgroParisTech : de jeunes diplômés appellent leurs camarades agronomes à déserter
La cérémonie des remises de diplômes d’ingénieurs agronomes 2022 de la grande école parisienne AgroParisTech a été marquée par le…
exploitation agricole du sud de la France
Perte de 6 millions d’exploitations agricoles d’ici à 2040 : quel pays résistera le mieux en Europe ?
Le nombre de fermes dans l’Union européenne devrait passer de 10 à 3,9 millions entre 2016 et 2040 selon une étude européenne. Un…
Discours de 8 jeunes diplômés lors de la remise des diplômes 2022 d'AgroParisTech
Découvrez la réaction d'AgroParisTech au discours choc de 8 étudiants
L’école d’ingénieur en agronomie répond dans un communiqué au buzz créé par la vidéo du discours radical de huit de ses jeunes…
Publicité