Aller au contenu principal

Guerre Russie-Ukraine : flambée historique des cours des céréales

Hausse spectaculaire de 40 €/t sur euronext du prix en blé et en colza, le blé en limit up à Chicago... Les marchés mondiaux des céréales se sont embrasés avec l'entrée en guerre de la Russie contre l'Ukraine.

Le colza et le blé sur Euronext ont pris près de 40 €/t, dépassant en cours de journée 830 €/t pour le premier et 340 €/t pour le second.
Le colza et le blé sur Euronext ont pris près de 40 €/t, dépassant en cours de journée 830 €/t pour le premier et 340 €/t pour le second.
© Réussir/Euronext

La déflagration provoquée par l’agression russe en Ukraine le 24 février n’est pas que diplomatique. Dès les premières heures du conflit, les marchés des céréales s’enflammaient dans le monde. A Chicago, le blé était en « limit up », c’est-à-dire la hausse maximale autorisée. L’étalon mondial du blé atteignait ainsi son plus haut niveau depuis 2012.

Euronext n’était pas en reste : le marché européen est sorti de ses gonds, la cotation blé meunier Mars 2022 décollant en cours de journée de plus de 40 euros pour dépasser 340 €/t, du jamais vu. Sur les échéances plus lointaines, la hausse était plus « modérée », avec une progression toutefois de 16 à 20 €/t sur les échéances s’étalant entre septembre 2022 et mai 2023. Même scénario pour le colza, qui engrangeait lui aussi près de 40 €/t dans la journée sur Euronext. La cotation Mai 2022 a atteint 835 €/t en cours de journée, avant de retomber autour de 775 €/t.

Si les marchés se sont affolés, c'est qu'il s'agit d'un choc entre deux titans mondiaux du grain. Les exportations combinées de la Russie et de l’Ukraine représentent un tiers des flux mondiaux de blé tendre et d’orge. La Russie est notamment un fournisseur très important de blé meunier, tandis que le blé ukrainien est souvent l’origine la moins chère du marché, notamment pour des débouchés d’alimentation animale.

Les deux géants de la mer Noire sont incontournables pour l’approvisionnement en céréales des pays d’Afrique du Nord, à commencer par l’Egypte, débouché sur lequel ils occupent une position hégémonique. Leur part de marché est également importante sur le Maroc que sur plusieurs pays d’Afrique subsaharienne, où les blés russes et ukrainiens ont su s’imposer ces dernières années. Ces deux origines ont également fortement pénétré le marché asiatique, tant sur le débouché de l'alimentation humaine que celui de l'alimentation animale, en raison d’une bonne compétitivité. Ils sont ainsi devenus des concurrents sérieux pour l’Australie, fournisseur historique en blé de l’Asie.

Les oléagineux sont aussi concernés : la Russie et l'Ukraine exportent les trois quarts des échanges mondiaux d'huile de tournesol. De quoi assécher le marché mondial si le conflit met à mal les flux en provenance de ces deux pays, ce qui se répercuterait sur le prix du colza.

 

 
Les blés russes et ukrainiens ont développé une forte suprématie sur le débouché égyptien, et se sont imposés au Maroc. © Réussir/Douanes

 

Les inconnues sont désormais nombreuses. Le port de Marioupol est stratégique pour l’Ukraine, puisque c’est un grand terminal céréalier. De même, le contrôle de la mer d’Azov est un élément déterminant pour la maîtrise des flux de matières premières agricoles de ces deux pays.

Le marché va scruter l’impact des manœuvres en cours sur la logistique et le fonctionnement des terminaux portuaires. Le fret maritime devrait également être affecté. Sur son compte twitter, le cabinet d’analyse UkrAgroConsult indiquait le 24 février qu’aucun dégât n’était rapporté sur les terminaux céréaliers ukrainiens.

Pour aller plus loin

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Les blés en sols superficiels et les parcelles tardives sont les plus pénalisés par la sécheresse, tout comme les orges de printemps. Pour les autres cultures, le retour rapide des pluies est nécessaire pour ne pas dégrader les potentiels de rendement.
Sécheresse 2022 : quelles cultures sont les plus à risque ?
En sols très superficiels et dans le sud-est de la France, la sécheresse actuelle aura un impact sur le rendement des céréales à…
Méthaniseur agricole. Le futur de la méthanisation agricole est menacé par l'évolution d'un contexte réglementaire et économique favorable aux grandes unités industrielles.
Hausse des coûts, baisse des tarifs : la méthanisation agricole prise en étau
Après une phase de fort développement, tiré par l’injection, la méthanisation agricole connaît un coup d’arrêt provoqué par l’…
Fumier alimentant un méthaniseur. Le modèle français privilégie les effluents et les Cive en méthanisation  pour préserver la vocation alimentaire de l'agriculture, mais certains pointent des dérives, faute de contrôles.
Méthanisation agricole : la réalité du modèle français remise en question
La méthanisation agricole à la française affiche se veut vertueuse : elle n’est pas censée concurrencer l’alimentation, en s’…
Les échanges fréquents sont indispensables pour une bonne relation employeur-employé
Embauche en agriculture : 5 conseils pour recruter le bon salarié et le garder
Trouver un salarié est souvent un souci : l’agriculture peine à trouver des bras. Pour attirer les profils recherchés, le salaire…
Lorsque l'on commercialise soi-même sa récolte, le mental est le premier facteur de la performance, d'où l'importance de canaliser ses émotions.
Vendre sa récolte : déjouez les pièges de vos émotions
Au moment de décider de vendre, nos émotions exercent une influence considérable et rarement bénéfique. En avoir conscience…
Élaborer son cadre de gestion permet de dissocier la réflexion de l’action, évitant les tergiversations ou les intuitions au doigt mouillé lorsque se pose la question de vendre.
Commercialisation des grains : établir un cadre de gestion pour sécuriser ses décisions
Il est indispensable d’élaborer au calme une stratégie de commercialisation avant la campagne pour être réactif et rationnel au…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures