Aller au contenu principal

Méthanisation : la filière biogaz consomme 370 000 hectares de cultures (étude)

Une étude de FranceAgriMer a estimé que la méthanisation agricole utilise en France 300 000 hectares de cultures intermédiaires à vocation énergétique (Cive), et 70 000 hectares de maïs.

Les besoins des méthaniseurs agricoles en Cive se chiffrent à 6 millions de tonnes (Mt) de matière brute, contre 25 Mt en effluent d'élevage.
Les besoins des méthaniseurs agricoles en Cive se chiffrent à 6 millions de tonnes (Mt) de matière brute, contre 25 Mt en effluent d'élevage.
© E. Dessein

Les effluents d’élevage représentent plus de la moitié (55 %) de la ration des produits alimentant les méthaniseurs, selon un rapport d’étude publié le 1er septembre 2022 par FranceAgriMer. Ce n’est pas une surprise. Mais quelle est la part des cultures utilisées pour le fonctionnement des méthaniseurs ? À la fin 2021, les cultures principales dédiées représentaient 5,5 % de cette ressource (maïs surtout) et les Cive, cultures intermédiaires à vocation énergétique, 13 %. L’étude repose sur des estimations de surface en rapport avec les besoins de volume de matière pour faire fonctionner les méthaniseurs.

 

 
© FranceAgriMer

 

La filière biogaz absorbe 5 % du maïs fourrage et ensilage (aux alentours de 70 000 hectares) produit en France et les Cive représentent 3 % des surfaces de grandes cultures, à savoir 300 000 hectares, en prenant en compte le besoin des projets de méthanisation en cours de validation.

Le Grand Est constitue la région la plus consommatrice de Cive (101 464 ha) devant les Hauts-de-France (37 129 ha) et la Normandie (34 581 ha). Mais, rapporté aux surfaces totales de grandes cultures, c’est la région Paca qui affiche le taux de Cive le plus élevé (11 % avec 8 000 ha) contre 6 % au Grand Est.

 

 
© FranceAgriMer

 

Les résidus des grandes cultures représentent une part de 2 % de la ressource des méthaniseurs. Ils comprennent les pailles de céréales et d’oléagineux ainsi que les issues de silos.

L’étude FranceAgriMer a été menée sur les installations agricoles en excluant les sites industriels. La méthanisation agricole représente plus de 80 % de la puissance électrique et de la capacité d’injection de biométhane de l’ensemble du secteur de la méthanisation, selon le rapport. On comptait 1 065 méthaniseurs agricoles au 31 décembre 2021 et 840 projets en attente de validation.

Les plus lus

Pour une bonne rotation des stocks, notez la date de rentrée des produits sur les bidons.  © N. Cornec/Aravalis
Stockage des produits phytosanitaires : bien ranger son local phyto
Si toutes les fermes comportent un local pour stocker les produits phytosanitaire, ce dernier n’est pas toujours aux normes.…
Blé : ils contrôlent les maladies avec peu de fongicides malgré une forte pression
Substances naturelles, variétés tolérantes, semis peu denses et retardés, bas volume associé à réduction de dose : en Seine-…
10,8 millions de tonnes d'engrais ont été livrées au cours de la campagne 2021-2022, soit une baisse de 5 % par rapport à la campagne précédente.
Engrais azotés : toujours du retard dans les achats des agriculteurs
La situation sur le marché des engrais reste tendue avec des prix très élevés, des agriculteurs attentistes et un risque d’…
Denis Bollengier a bénéficié d’une prise en charge financière totale pour implanter sa haie grâce au dispositif de paiement pour services environnementaux.
« J’ai financé ma haie grâce aux paiements pour services environnementaux »
Denis Bollengier, agriculteur dans le Nord, a financé l’implantation d’une haie en bénéficiant d’un paiement pour service…
Fiscalité : deux exemples pour mieux comprendre la DEP
Fiscalité : deux exemples pour mieux comprendre la DEP
La déduction pour épargne de précaution (DEP) est un outil de défiscalisation et de lissage des prélèvements sociaux très…
Un tiers des producteurs envisage de réduire ou d'arrêter la production de maïs semences.
Maïs semences : un tiers des producteurs envisagent de réduire les surfaces ou d’arrêter
Les producteurs de maïs semences affichent un moral en berne après une année 2022 très difficile. La filière cherche des moyens…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures