Aller au contenu principal

Lutte contre l’érosion : « J’ai zéro sol nu l’hiver sur mes coteaux avec de la féverole et phacélie sur 110 hectares en interculture »

Agriculteur à L’Isle-Jourdain (Gers), Pierre Loubens a réussi à limiter fortement les coulées de boues grâce à des cultures intermédiaires entre ses blés et tournesols.

Pierre Loubens, agriculteur à L'Isle-Jourdain (Gers)"Je suis passé en non-labour en 2005 et j’ai commencé à implanter des couverts végétaux d’interculture trois ans ...
Pierre Loubens, agriculteur à L'Isle-Jourdain (Gers)"Je suis passé en non-labour en 2005 et j’ai commencé à implanter des couverts végétaux d’interculture trois ans plus tard."
© X. Cresp

« Quand il y a des épisodes orageux au printemps sur des sols nus, il peut y avoir des coulées de boue sur les voiries communales. Je suis passé en non-labour en 2005 et j’ai commencé à implanter des couverts végétaux d’interculture trois ans plus tard. Dorénavant, tous mes coteaux sont couverts entre mes blés et tournesols (ou maïs). Des essais de couverts ont été réalisés sur plusieurs années mais le mélange féverole-phacélie est celui qui apporte le plus de satisfaction. Avec les étés secs que nous connaissons, il y a une bonne levée de ce couvert que j’implante fin septembre à début octobre à 135 kg par hectare de féverole et 3 kg par hectare de phacélie. Cela me fait 110 hectares de ce mélange sur mon parcellaire.

La destruction est assez facile, début mars dès que les sols sont bien ressuyés, avec un passage de rotative et rouleau Faca. Ce couvert empêche les érosions. Des haies ont été plantées en bordure de parcelles. Malgré tout, entre la préparation du sol avant semis et les levées de culture, nous ne sommes pas à l’abri d’épisodes pluvieux intenses. La présence de résidus du couvert sur le sol limite l’érosion. Nos recherches sur les compositions de couverts continuent pour trouver celui qui ferait le plus de biomasse et serait aussi facile à détruire que la féverole. »

EARL Terreau d’Aelia. 250 hectares : blé dur, blé de force, tournesol, colza, maïs en sec. Sols argilo-calcaires à 90 % (35-40 % d’argile), avec pentes moyennes à fortes (15-20 %).

Les plus lus

Mention " archives " obligatoire / discussion technique entre agricultrice et technicien / itinéraires culturaux et utilisation des produits phytosanitaires / marges / ...
Conseil stratégique phytosanitaire : le dispositif définitivement abandonné dans sa forme actuelle

Parmi les mesures prises par le gouvernement Attal pour répondre à la colère des agriculteurs figure la suppression du conseil…

Moisson dans l' Indre près d' Issoudun le 8 juillet 2022. Agriculteur et sa fille dans une parcelle de blé
Fermage : comment sécuriser la transmission des baux hors cadre familial ?

Sans repreneur familial, la cession du foncier loué peut s’avérer compliquée. Il existe des outils, qui dans l’idéal sont à…

Simon Avenel, agriculteur à Goderville (76),"La marge économique dégagée par le miscanthus à l'hectare est supérieure à celle du blé ou du colza grâce à la ...
Lutte contre l’érosion : « J’ai implanté 7 kilomètres de bandes de miscanthus pour faire obstacle au ruissellement »

Agriculteur à Goderville (Seine-Maritime), Simon Avenel a réduit la taille de ses parcelles et planté du miscanthus en…

Famille agricole, père avec sa fille et ses petits-enfants dans une parcelle agricole
Transmission d’exploitation agricole : quelles sont les options pour le foncier en propriété ?
Être propriétaire des terres que l’on exploite permet de mieux maîtriser le foncier lors de la transmission. Une réflexion reste…
Culture intermédiaire fixatrice d’azote
Jachère 2024 : la dérogation et ses nouvelles conditions publiées par Bruxelles

La Commission européenne a tranché et publie ce jour un règlement accordant aux agriculteurs européens une exemption partielle…

Parcelle agricole en jachère
Jachère : Bruxelles propose une nouvelle dérogation pour 2024

La Commission européenne propose une nouvelle dérogation pour la jachère 2024, à la demande notamment de la France.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures