Aller au contenu principal
Font Size

Qualité sanitaire des récoltes : faire barrage à l’ergot au champ

Des lots de blés contaminés à l’ergot font régulièrement parler d’eux. Cette caractéristique suffit à rendre un lot impropre à la vente, vu ses conséquences sur la santé humaine. Le triage reste lourd et coûteux mais la lutte au champ est efficace.

L’ergot et ses sclérotes se développent sur les graminées, sauvages ou cultivées. © N. Cornec
L’ergot et ses sclérotes se développent sur les graminées, sauvages ou cultivées.
© N. Cornec

Disparu des radars durant plus d’un demi-siècle, l’ergot est depuis une quinzaine d’années un champignon en recrudescence. En 2013, sa présence a été signalée dans 16 % de la récolte hexagonale. Ce champignon contient des alcaloïdes aussi toxiques que puissants et la réglementation européenne s’apprête à en abaisser significativement la teneur maximale dans le blé pour l’alimentation humaine. Elle devrait être divisée par deux, à 0,2 g par kilogramme via un règlement à paraître pour la récolte 2020. Ce seuil strict pose problème : la présence d’ergot dans un lot suffit à rendre un lot non marchand et oblige les organismes stockeurs à trier mécaniquement les lots contaminés. « Nous constatons d’un côté une progression de la maladie et de l’autre un resserrement des normes, commente Bruno Barrier-Guillot, responsable scientifique et technique chez Intercéréales, l’interprofession des céréales. Le croisement des deux va poser des problèmes certaines années.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Récolte 2020 : le spectre de 2016 plane au-dessus des blés français
Surfaces de céréales d’hiver très basses, nombre d’épis réduit par l’excès de pluies automnales puis par la sécheresse…
Les correspondants sureté de la gendarmerie se déplacent gratuitement et sur demande. © Gendarmerie nationale
Vols en agriculture : « les voleurs sont venus trois fois en six mois »
Les vols de GPS, carburant, phyto sont fréquents. Que faire et ne pas faire, quels moyens mettre en place, comment s’y prendre ?…
Pour Gilles Lenfant, disposer d'un déchaumeur attelé et prêt à partir pendant la moisson est désormais indispensable. © C. Baudart
Incendie à la récolte : « Le mur de flammes avançait rapidement sur une largeur de 100 mètres. »
Agriculteur dans l’Eure, Gilles Lenfant a été confronté au feu à plusieurs reprises à l'été 2019. Son expérience…
Copyright Gabriel Omnès
La revalorisation des retraites agricoles définitivement adoptée au sénat
La loi revalorisant les retraites agricoles à 85 % du Smic pour une carrière complète d'exploitant a été votée définitivement en…
L'assemblée nationale a voté la revalorisation des retraites agricoles, revendication portée par e député André Chassaigne
L'Assemblée nationale vote la revalorisation des retraites agricoles à 85 % du SMIC
L’Assemblée nationale a adopté en seconde lecture une proposition de loi garantissant une pension minimale de 85 % du SMIC aux…
Une fertilisation au semis ne compense jamais une mauvaise levée. © J.-C. Gutner
Colza : fertiliser au semis avec discernement
Pour favoriser la croissance à l’automne et limiter la nuisibilité des attaques d’insectes aux stades jeunes du colza, fertiliser…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures