Aller au contenu principal

[Edito] Pour l'agriculture, peut-on encore parler d'aléas climatiques ?

Pas une campagne ne se passe sans son lot d'accidents climatiques. La seule dimension aléatoire, c'est désormais de savoir quel sera l'événement extrême le plus néfaste. 

La grêle est le dernier fléau en date subi par les agriculteurs cette année, après une séquence de sec qui coûtera des quintaux dans les sols superficiels.
La grêle est le dernier fléau en date subi par les agriculteurs cette année, après une séquence de sec qui coûtera des quintaux dans les sols superficiels.
© B. Dupuis

On peut se demander si le terme « aléa climatique » est encore approprié, tant ces événements « incertains », selon la définition du Robert, deviennent systématiques. Gel, grêle, excès d’eau ou sécheresse, coup de chaleur, manque de rayonnement… Depuis 2016, seules les récoltes 2017 et 2018 sont relativement passées entre les gouttes. La seule incertitude, c’est de savoir quel fléau sera, une année donnée, le plus délétère pour les récoltes ou les prairies. Il semble que cette saison, le sec et les températures excessives remporteront la palme. La grêle est aussi de la partie, avec plus de 2700 déclarations de sinistres au 9 juin.

Il faudra s’y habituer, puisque tous les spécialistes l’affirment : la violence et la fréquence des excès de la météo ne feront que se renforcer. Or, force est de constater que l’agriculture reste largement démunie face à ces agressions du ciel. Chacun y va de sa solution, souvent en défendant sa boutique : développer l’irrigation, la haute technologie et les nouvelles techniques de sélection pour certains, agroécologie, agriculture de conservation ou retour à des équilibres naturels pour d’autres… Il faudra sûrement un peu de tout cela, mais pourra-t-on faire l’économie d’une révision profonde des modes de production pour garantir la pérennité des fermes ?

Cette sombre perspective ne fait que compliquer une équation déjà ardue : comment assurer la souveraineté alimentaire française, européenne, mondiale, dans un contexte de nécessaire sobriété énergétique pour ne pas détraquer plus encore le climat, tandis que les tensions géopolitiques enflamment les marchés mondialisés des matières premières alimentaires ?

Le nouveau record atteint par le cours du blé sur Euronext le 16 mai (438 euros la tonne !) a valeur de symbole. Il résulte en effet de l’annonce par l’Inde qu’elle n’exporterait quasiment pas de blé cette année pour cause de canicule, sur fond de marchés poussés au bord de la crise de nerfs par la guerre en Ukraine. Alea jacta est.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Guillaume Lyon, agriculteur à Henrichemont (Cher)"J’ai systématisé le traitement au Kerb flo. Son coût est nettement supérieur aux antigraminées foliaires, mais il est efficace sur les repousses de céréales et sur les ray-grass résistants."
Colza : « Nous gérons facilement les repousses de céréales, contrairement aux ray-grass »
Agriculteur à Henrichemont dans le Cher, Guillaume Lyon raisonne ses programmes de désherbage pour contrôler en même temps…
Installer un interrupteur distant et protéger l'accès à la pompe de la cuve est un moyen efficace pour dissuader les vols.
Vols en agriculture : limiter les risques de vols de GNR
Très convoité compte tenu de son prix, le GNR est très exposé. Quelques mesures limitent toutefois les risques, à la cuve ou dans…
En cas de forte infestation de repousses de céréales, il est conseillé d'intervenir tôt, quand elles ont 2 à 3 feuilles, avec un antigraminée foliaire.
Repousses de céréales dans le colza : comment préserver le rendement ?
Moins de labour et plus de semis précoces pour le colza favorisent la levée de repousses de céréales. Leur pouvoir concurrentiel…
En cas de vol, appelez le 17 et tenter de récupérer le maximum d'information sur les intrus sans vous mettre en danger.
Les bons réflexes en cas de vol sur son exploitation agricole
Ne pas intervenir soi-même, préserver les indices et porter plainte, même pour un vol qui ne donnera pas lieu à indemnisation :…
Investir dans un local phyto aux normes limite les risques d'accident, contribuant à vous protéger vous et vos salariés.
Produits phyto : bien assurer la protection de vos salariés agricoles
Mettre en œuvre toutes les mesures de prévention lorsque l’on utilise des produits phytosanitaires est impératif, et encore plus…
Moisson 2022 : production française de blé dans la moyenne, records en colza, grands écarts en rendement.
La moisson 2022 est marquée par une « hétérogénéité inédite des rendements pour la plupart des grandes cultures », indique un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures