Aller au contenu principal

Dégâts de sanglier : un fléau croissant difficile à endiguer en grandes cultures

Pour faire face aux dégâts de sangliers, chaque département adapte des solutions locales en adéquation avec leurs moyens, l’état de la situation, l’étendue du territoire et le nombre de chasseurs. Les agriculteurs sont mis à contribution mais le mécontentement gronde.

Des suivis par caméra, télémétrie ou collier GPS montrent que le sanglier est capable de s’adapter rapidement au contexte urbain et de se déplacer pratiquement toutes les nuits de friche en friche sur des distances de plusieurs kilomètres. © FNC
Des suivis par caméra, télémétrie ou collier GPS montrent que le sanglier est capable de s’adapter rapidement au contexte urbain et de se déplacer pratiquement toutes les nuits de friche en friche sur des distances de plusieurs kilomètres.
© FNC

Une population multipliée par 20 en quarante-cinq ans, une forte progression depuis cinq ans, 750 000 sangliers tués par an sur les deux dernières saisons de chasse, des dégâts annuels estimés à 50 millions d’euros : c’est colossal ! « Le sanglier est une espèce qui s’adapte partout et très vite, explique Matthieu Salvaudon, directeur adjoint du service dégâts de la Fédération nationale des chasseurs (FNC). C’est ce qui rend difficile sa gestion. » Plusieurs facteurs sont responsables de sa prolifération, dont la diversification et l’abondance de l’offre alimentaire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Guillaume Lyon, agriculteur à Henrichemont (Cher)"J’ai systématisé le traitement au Kerb flo. Son coût est nettement supérieur aux antigraminées foliaires, mais il est efficace sur les repousses de céréales et sur les ray-grass résistants."
Colza : « Nous gérons facilement les repousses de céréales, contrairement aux ray-grass »
Agriculteur à Henrichemont dans le Cher, Guillaume Lyon raisonne ses programmes de désherbage pour contrôler en même temps…
Moisson 2022 : production française de blé dans la moyenne, records en colza, grands écarts en rendement.
La moisson 2022 est marquée par une « hétérogénéité inédite des rendements pour la plupart des grandes cultures », indique un…
En cas de forte infestation de repousses de céréales, il est conseillé d'intervenir tôt, quand elles ont 2 à 3 feuilles, avec un antigraminée foliaire.
Repousses de céréales dans le colza : comment préserver le rendement ?
Moins de labour et plus de semis précoces pour le colza favorisent la levée de repousses de céréales. Leur pouvoir concurrentiel…
Malgré la tension du marché européen en blé et en maïs, les cours du blé français pourraient subir l'influence baissière des exportations de la mer Noire.
Moisson 2022 : les prix du blé français peuvent-ils chuter ?
Avec la reprise des exportations de blé en mer Noire, les prix peuvent-ils s’effondrer ? La récolte record annoncée en Russie…
En cas de vol, appelez le 17 et tenter de récupérer le maximum d'information sur les intrus sans vous mettre en danger.
Les bons réflexes en cas de vol sur son exploitation agricole
Ne pas intervenir soi-même, préserver les indices et porter plainte, même pour un vol qui ne donnera pas lieu à indemnisation :…
Les exportations françaises de blé tendre sur juillet-août devraient dépasser 2,4 millions de tonnes, soit plus de 800 000 tonnes au-dessus du précédent record en 2018.
Moisson 2022 : les exportations françaises de blé tendre démarrent en trombe
Sur juillet-août, les exportations françaises de blé tendre affichent un dynamisme inédit, dopées par une bonne disponibilité et…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures