Aller au contenu principal

[Contenu partenaire] Agriculteurs, l'Etat vous aide à réaliser des économies d'énergie

LE SAVIEZ-VOUS ? Quelle que soit la taille de votre exploitation agricole, des solutions existent pour faire des économies d’énergie. En plus, pour vous, agriculteurs, l’État propose des aides financières pour réduire la consommation énergétique de votre entreprise et favoriser la transition énergétique.

© DR

Comment se caractérise la consommation d’énergie d’une exploitation agricole ?

Pour une exploitation, ce sont les équipements spécifiques à votre activité qui consomment le plus, soit environ 42% des dépenses en énergie(1). De nombreux écogestes ainsi que la mise en place de solutions adaptées peuvent permettre de faire des économies. Par exemple, veiller au bon état de la couverture de votre serre chauffée peut permettre un gain jusqu’à 6% sur vos dépenses de chauffage. De même, vérifier l’encrassement des climatiseurs permet jusqu’à 30% d’économies par an sur ce poste de consommation. Enfin, améliorer la classe énergétique des équipements permet de diminuer d’en moyenne 2% leur consommation(2).

 

Cultivateurs, à quelles primes avez-vous droit ?(3)

92% des professionnels sont éligibles à des aides et primes énergies pouvant atteindre un montant cumulé de 1974€ en moyenne(4).

 

  • Prêt vert ADEME : Permet de financer les dépenses liées à l’optimisation des procédés d’entreprises, avec un emprunt allant jusqu’à 1 million d’euros remboursables sur 10 ans maximum. Ce prêt à taux faible est accordé par BPI France, sans garanties financières et bonifié par l’ADEME.
  • CEE : Aide privée encadrée par l’Etat autour du dispositif des Certificats d’Economies d’Energie, qui a pour but de faciliter les travaux de rénovation énergétique comme la mise en place de pompes à chaleur ou l’installation de LED pour le remplacement des luminaires. La demande d’aide doit être déposée auprès du Ministère de la Transition écologique et solidaire, en sollicitant un « obligé » qui est le seul à pouvoir réaliser cette action.
  • Le prêt économies d’énergie (PEE) : Ce prêt d’un montant pouvant aller jusqu’à 500 000 euros est mis à disposition par BPI France, pour une durée de 3 à 7 ans. C’est une aide qui permet, en complément potentiel du dispositif CEE accordé par le Ministère, de financer des travaux d’efficacité énergétique.
  • Fonds chaleur ADEME :  Permet de soutenir des projets de production et de récupération de chaleur liés à l’utilisation d’énergies renouvelables. Les projets financés peuvent concerner différentes sources de chaleur comme le solaire thermique, la récupération de chaleur fatale, la géothermie ou encore l’installation de chaudières biomasses.
  • Crédit d’impôt : Un dispositif destiné aux TPE et PME depuis octobre 2020 afin de les accompagner, à moindre coût, dans le financement de travaux de rénovation énergétique. Le montant du crédit d’impôt est de 30% des dépenses, et vous avez jusqu’au 31/12/2021 pour pouvoir en bénéficier.
  • Investissements d’avenir :  Ce programme finance des investissements innovants au niveau pré-industriel dans le secteur de la transition écologique et des énergies renouvelables.

 

Pour en savoir plus

Pour connaitre les conditions d’obtention des primes et des aides disponibles et découvrir les conseils d’autres professionnels sur les économies d’énergies réalisées, rendez-vous sur :  pro.engie.fr rubrique Economies d’énergie.

Avec le programme Eco Energie d’ENGIE qui a déjà permis de sensibiliser plus de 400 000 professionnels en France, vous pourrez bénéficier d’un diagnostic d’efficacité énergétique de votre local et d’un accompagnement personnalisé et gratuit par des experts.

 

 

 L’énergie est notre avenir, économisons-là !

Sources :

(1) ademe.fr

Source pro.engie.fr, cf articles (2) Tous nos écogestes & travaux, (3) Un nouveau plan d’aides pour la transition écologique des TPE/PME, Rénovation énergétique entreprise - Aides financières et travaux PME et TPE, (4) données issues de l’étude Eco Energie réalisée sur 17625 professionnels – les aides financières regroupent les primes CEE et les crédits d’impôts pour la transition énergétique des TPE/PME. Les estimations sont effectuées sur la base d’hypothèses.

Les plus lus

Pour une bonne rotation des stocks, notez la date de rentrée des produits sur les bidons.  © N. Cornec/Aravalis
Stockage des produits phytosanitaires : bien ranger son local phyto
Si toutes les fermes comportent un local pour stocker les produits phytosanitaire, ce dernier n’est pas toujours aux normes.…
Blé : ils contrôlent les maladies avec peu de fongicides malgré une forte pression
Substances naturelles, variétés tolérantes, semis peu denses et retardés, bas volume associé à réduction de dose : en Seine-…
10,8 millions de tonnes d'engrais ont été livrées au cours de la campagne 2021-2022, soit une baisse de 5 % par rapport à la campagne précédente.
Engrais azotés : toujours du retard dans les achats des agriculteurs
La situation sur le marché des engrais reste tendue avec des prix très élevés, des agriculteurs attentistes et un risque d’…
Denis Bollengier a bénéficié d’une prise en charge financière totale pour implanter sa haie grâce au dispositif de paiement pour services environnementaux.
« J’ai financé ma haie grâce aux paiements pour services environnementaux »
Denis Bollengier, agriculteur dans le Nord, a financé l’implantation d’une haie en bénéficiant d’un paiement pour service…
Fiscalité : deux exemples pour mieux comprendre la DEP
Fiscalité : deux exemples pour mieux comprendre la DEP
La déduction pour épargne de précaution (DEP) est un outil de défiscalisation et de lissage des prélèvements sociaux très…
Un tiers des producteurs envisage de réduire ou d'arrêter la production de maïs semences.
Maïs semences : un tiers des producteurs envisagent de réduire les surfaces ou d’arrêter
Les producteurs de maïs semences affichent un moral en berne après une année 2022 très difficile. La filière cherche des moyens…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures