Aller au contenu principal

Betterave : un nouveau mode d’action herbicide pour 2025

La filière de la betterave sucrière devrait voir arriver en 2025 un nouveau herbicide de la société Corteva, comportant une matière active d'une nouvelle famille chimique pour cette culture.

I M G _ 0 1 0 9 / betteraves sucrières et adventices, mauvaises herbes en culture de betterave , chénopode, salissement
L'efficacité sur chénopode est l'un des points forts du futur herbicide de Corteva.
© C. Gloria

La société Corteva agriscience prépare un herbicide constitué d’une nouvelle molécule pour 2025. Il s’agit d’un produit de post-levée à base de florpyrauxifen-benzyl (Rinskor active), une nouvelle matière active de la famille chimique des arylpicolinates (hormone auxinique), la même que celle d’Arylex active (produits Mozzar sur colza, Viballa sur tournesol).

« Ce produit présente comme point fort son efficacité sur chénopodes et ombellifères. Mais il est insuffisant sur matricaires, renouées… Il aura vocation à être intégré dans des programmes de traitement associant plusieurs produits, pour remplacer par exemple le phenmédiphame qui est sur la sellette, présentait Damien Brasseur, responsable technique zone Nord chez Corteva, lors de l’évènement Betteravenir le 25 octobre. Avec ce produit à action foliaire, on s’affranchit de conditions climatiques telles que la sécheresse pour son efficacité. »

De son côté UPL prépare une nouvelle formulation haut de gamme d’une de ses spécialités herbicides conventionnelles, qui permettra de gagner quelques points d’efficacité. Le produit est espéré pour ce printemps 2024.

Les plus lus

Mention " archives " obligatoire / discussion technique entre agricultrice et technicien / itinéraires culturaux et utilisation des produits phytosanitaires / marges / ...
Conseil stratégique phytosanitaire : le dispositif définitivement abandonné dans sa forme actuelle

Parmi les mesures prises par le gouvernement Attal pour répondre à la colère des agriculteurs figure la suppression du conseil…

Moisson dans l' Indre près d' Issoudun le 8 juillet 2022. Agriculteur et sa fille dans une parcelle de blé
Fermage : comment sécuriser la transmission des baux hors cadre familial ?

Sans repreneur familial, la cession du foncier loué peut s’avérer compliquée. Il existe des outils, qui dans l’idéal sont à…

Simon Avenel, agriculteur à Goderville (76),"La marge économique dégagée par le miscanthus à l'hectare est supérieure à celle du blé ou du colza grâce à la ...
Lutte contre l’érosion : « J’ai implanté 7 kilomètres de bandes de miscanthus pour faire obstacle au ruissellement »

Agriculteur à Goderville (Seine-Maritime), Simon Avenel a réduit la taille de ses parcelles et planté du miscanthus en…

Famille agricole, père avec sa fille et ses petits-enfants dans une parcelle agricole
Transmission d’exploitation agricole : quelles sont les options pour le foncier en propriété ?
Être propriétaire des terres que l’on exploite permet de mieux maîtriser le foncier lors de la transmission. Une réflexion reste…
Culture intermédiaire fixatrice d’azote
Jachère 2024 : la dérogation et ses nouvelles conditions publiées par Bruxelles

La Commission européenne a tranché et publie ce jour un règlement accordant aux agriculteurs européens une exemption partielle…

Parcelle agricole en jachère
Jachère : Bruxelles propose une nouvelle dérogation pour 2024

La Commission européenne propose une nouvelle dérogation pour la jachère 2024, à la demande notamment de la France.

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures