Aller au contenu principal

Assurance récolte : des aléas climatiques très marqués ces dernières années

Des excès climatiques violents et diversifiés : le contexte de ces dernières années se traduit par un produit déséquilibré pour les assureurs qui proposent l’assurance récolte, tandis que les cultures pâtissent de cocktails climatiques très dommageables pour le rendement.

Céréales souffrant de sécheresse. La part de la sécheresse parmi les aléas climatiques est en hausse ces cinq dernières années, pénalisant principalement les grandes cultures. © J.-C. Gutner
Céréales souffrant de sécheresse. La part de la sécheresse parmi les aléas climatiques est en hausse ces cinq dernières années, pénalisant principalement les grandes cultures.
© J.-C. Gutner
 

Une forte sinistralité climatique sur cinq ans

Ratio sinistre/primes de l’assurance climatique pour le marché français

 

 
© FFA - Groupama

Le ratio sinistres/primes (S/P) divise le coût des sinistres par les primes encaissées. Pour l’assurance récolte, le contrat est jugé à l’équilibre pour un S/P autour de 70 %. C’est loin d’être le cas, avec un S/P proche ou supérieur à 100 % depuis plusieurs années. Cela signifie que les assureurs restituent des sommes supérieures aux cotisations, menaçant la pérennité de l’assurance.

Pour cette raison, le rapport du député Descrozaille propose une prise en charge massive par les pouvoirs publics en cas de pertes de rendement supérieures à 50 %.

Un impact croissant de la sécheresse

Répartition de la charge de sinistre par événement climatique chez Groupama

 

 
Répartition de la charge de sinistre par événement climatique chez Groupama © Groupama
Les dernières années ont été marquées par une grande diversité d’aléas, dont la combinaison constitue un cocktail explosif pour les rendements. La part de la sécheresse est en hausse depuis cinq ans, et est portée quasi intégralement par les grandes cultures.

Le gel est lui aussi bien présent, avec un impact accru lorsqu’il survient après des séquences douces, comme ce fut le cas en 2017 et lors de l'événement récent du printemps 2021.

Les plus lus

Les exploitations laitières et ovines/caprines verraient leurs aides directes (paiements directs et ICHN) augmenter en moyenne de 2 % sur la période à venir, contre -3 à 4 % pour les bovins allaitants, et une stabilité en grandes cultures et polyculture-élevage. © S. Leitenberger
Réforme de la PAC : grandes cultures, élevage, zones intermédiaires... qui sont les gagnants et les perdants ?
Le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie a présenté le 21 mai les premiers arbitrages du plan stratégique national, qui…
betteraves bio dans une usine Cristal Union
Cristal Union annonce un prix de la betterave « à 30 €/t dans les toutes prochaines années »
Arguant des effets positifs de la restructuration accomplie au sein du groupe et de la fermeté du marché mondial du sucre, le…
En bio, passée juste avant la moisson, l’écimeuse (ici, la Selac de Bionalan) évite de récolter de la matière verte qui pénalise la conservation et la pureté, impliquant des efforts de triage importants. © Bionalan
Désherbage : l’écimage, solution de secours contre les adventices
Le recours à l’écimeuse se développe, y compris en conventionnel. Certains modèles offrent une grande marge de manœuvre pour…
Avec ce coup de chaud, les parcelles superficielles risquent de décrocher. Les parcelles profondes ou irriguées peuvent passer le cap sans trop de dégâts.
Coup de chaud sur les blés : faut-il craindre une chute de rendement ?
Les jours à venir s’annoncent très chauds. Par endroits, la pluviométrie de mai est déjà consommée par les plantes et le risque…
Achats de matériel agricole : « J’autofinance au maximum mes investissements »
Fabien Varoquier exploite 200 hectares à Dommartin-sous-Hans dans la Marne. Pour diminuer ses charges de mécanisation et les…
discussion trilogue
PAC : les négociations entre eurodéputés et ministres achoppent sur les mesures environnementales
Au bout de trois jours de trilogue, les négociations entre la Commission européenne, le Parlement européen et les ministres se…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures