Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

[VIDEO] Grandes cultures : Philippe Houdan se pique au jeu de la macération d’ortie

Philippe Houdan, installé en Côte-d’Or sur 380 hectares, s’apprête à passer en bio. Ce céréalier a stoppé les fongicides et les insecticides depuis 2014. L’agriculteur dégage 1000 €/ha de produit pour 160 € de charges opérationnelles. Son IFT (Indicateur de Fréquence de Traitement) est de 1.6.  Pour réduire ses traitements phytosanitaires, l’agriculteur utilise des macérations en grandes cultures.

Depuis 2011, Philippe  Houdan est adepte des macérations de plantes. Quatre plantes sont principalement utilisées : l’ortie, la consoude, la luzerne et la bardane. « L’ortie provoque les défenses naturelles de la plante.  La consoude est un activateur de vie biologique. La bardane dispose de beaucoup de potasse et permet de répondre au stress hydrique », indique l’agriculteur.

Ces macérations sont fabriquées sur la ferme. La recette : 100 kg de plantes fraiches, 1000 litres d’eau de pluie. Le tout macère pendant 8 jours dans une eau à 20 C°.  

 

Le purin d'ortie : une pratique qui suscite des questions

« L’ortie permet de stimuler les défenses naturelles de la plante. Elle sert à renforcer la densité foliaire, favorise la croissance de la culture. » explique Stéphane Billotte. Cet agriculteur dans l’Yonne a transmis son expérience à des éleveurs du Maine-et-Loire, lors d'une journée organisée par l'association Base 49. Selon lui, les fabrications "maison" sont à privilégier. Cependant, il est possible d'acheter du purin tout prêt même s’il est fait aux extraits secs. C’est mieux que rien »
Plus d'information sur www.anjou-agricole.com

Vous aimerez aussi

Vignette
[Billet] La bataille du blé sans gluten
Mardi 19 mars, 13e journée française de l’allergie. Et si on parlait du gluten, souvent montré du doigt dans les allergies…
Vignette
Le retour des haies bocagères sur le territoire ornais
La Chambre d’agriculture de l’Orne et le Conseil général  proposent des plantations de haies aidées financièrement à hauteur de…
Vignette
Une coopérative construit son avenir avec des briques à base de lin
Un « béton en lin » pour la construction. Le matériau innovant a été mis au point par une coopérative linière dans le Nord. Les…
" Nous avons réduit notre IFT en intégrant la prairie dans notre rotation "
Lait
Le Gaec des Vergers, en Ille-et-Vilaine, a implanté plus d'herbe pour allonger les rotations. Il a réduit son utilisation des…
La lutte contre le taupin entre chimie et système D
Lait
Avec la disparition du traitement de semences Sonido, la lutte insecticide contre le taupin sur maïs évolue. Plusieurs…
Vignette
Conflit terminé par décision de justice entre Tereos et l’Association de défense des coopérateurs

C’est l’histoire d’une fronde de betteraviers contre leur coopérative qui a débuté il y a plus de 20 mois. L’Association de…

Publicité

Bloc abonnement

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site [nom du site]
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière [nom du site]
Consultez les revues [nom du site] et [nom du site] au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière [nom du site]