Aller au contenu principal

ToBRFV
Virus de la tomate : premier cas en France

L’AOPn Tomates de France et les producteurs de Légumes de France rappellent qu'il s'agit d'un virus végétal, sans impact sur l’homme, et qu’il est donc important de ne pas céder à toute suspicion inutile, ni d’exclure la tomate de sa consommation du quotidien.

Un plan de surveillance est actuellement mis en place avec les services de l’Etat et des mesures de prophylaxie sont en cours de communication auprès de tous les producteurs français.
© (Photo d'illustration) Philippe Gautier - FLD

Le 17 février, le ministère de l’Agriculture et l’Anses ont confirmé la contamination de deux serres par le virus de la tomate chez un producteur dans le Finistère. La veille, le ministère avait fait part de la très forte suspicion de présence du virus ToBRFV (virus du fruit rugueux de tomate brune) dans cette exploitation.

L’exploitation a été confinée dans l’attente de la destruction rapide et totale des végétaux et de la désinfection du site, seule solution pour éradiquer le virus.

« Les plants incriminés proviendraient du Royaume-Uni mais sont issus de semences produites aux Pays-Bas », a indiqué le ministère, ajoutant que « trois autres exploitations avaient été identifiées comme ayant reçu le même type de plants ».

Laurent Bergé, président de l’AOPn Tomates et Concombres de France, a précisé à l’AFP que l’exploitation était assez isolée : « Contrairement à d’autres pays comme les Pays-Bas, nos exploitations sont plus dispersées sur le territoire, donc le risque de contamination de l’une à l’autre est plus limité ».

Il ajoute néanmoins : « Nous sommes en train de travailler sur toutes les mesures de biosécurité », dont un plan de surveillance permanent sur l’évolution du virus. Le territoire français était déjà sous « surveillance renforcée », à la fois par les services de l’État et par les professionnels et l’AOPn Tomates et Concombres de France.

L’Anses avait mis en garde le 4 février contre ce « virus émergent particulièrement dangereux pour les plantes qui y sont sensibles - poivrons, tomates et piments -, qui peut se transmettre par les semences, les plants et les fruits infectés, et qui survit longtemps à l’air libre ».

Aucun danger pour l'homme

Les professionnels de la tomate tiennent à rappeler qu'il n'y a aucun danger pour l'humain. Il s'attaque à la plante et au fruit et peut infecter jusqu’à 100 % des plantes d’un site.

Observé pour la première fois en Israël en 2014, le virus a été trouvé en 2018 au Mexique, aux États-Unis, en Allemagne et en Italie et enfin en 2019 aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Grèce. Aux Pays-Bas, le virus a déjà fait de gros dégâts et dévasté de nombreuses exploitations.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Les neuf maraîchers adhérents à l'OP Ydeal sont situés dans un rayon de 20 km au sud de Nantes. © Ydeal
Débuts prometteurs et projets d’avenir pour la nouvelle organisation de producteurs Ydeal
Créée début 2020 en région nantaise, l’OP Ydeal avec sa marque Le Potager de Jade mise sur la proximité, la réactivité et la…
Les 5 plus gros marchés du bio en Europe
Les consommateurs de l’Union européenne ont dépensé plus de 42 milliards d’euros pour les produits bio en 2018, dont plus de la…
tomate san pesticides
« Sans pesticide » et « Sans résidus de pesticides » font polémique
Les groupements de producteurs engagés dans les démarches « sans pesticides » ou « sans résidu de pesticides » réagissent…
Cette installation a été mise en place en mars. La première récolte, avec de faibles volumes, est prévue en 2021.  © Blue Whale
Blue Whale veut révolutionner le raisin bio
Le projet de raisin bio sous abri-climatique semble sur de bons rails. Il permettra de sécuriser le producteur et de répondre aux…
Le guayule est adapté aux conditions pédoclimatiques du sud de la France. Sa culture peut se concevoir dans le cadre d’une diversification.
Diversification : Le guayule produit du caoutchouc naturel
Issu de régions désertiques du continent nord-américain, le guayule offre des perspectives très prometteuses de développement d’…
Sodexo : solidarité et partenariats pour des fruits et des légumes locaux
Sodexo poursuit son engagement pour le développement et le soutien des filières agricoles locales et de qualité. Contexte EGalim…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes