Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedIn

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Drôme : Une truffe plus rare et plus chère

La récolte 2019-2020 de truffes noires dans la Drôme est environ de 15 t. Une baisse expliquée, entre autres, par la sécheresse.

Lors de l'opération « Truffe, une planète à explorer » à Valence, les 25 et 26 janvier, la truffe noire de la Drôme s'est vendue autour de 90 € les 100 g.  © Pierre-Louis Berger - FLD
Lors de l'opération « Truffe, une planète à explorer » à Valence, les 25 et 26 janvier, la truffe noire de la Drôme s'est vendue autour de 90 € les 100 g.
© Pierre-Louis Berger - FLD

Il y a des paris un peu fous qui s’avèrent de vrais succès : le week-end dédié à la truffe de la Drôme baptisé « Truffe, une planète à explorer » en fait partie. Organisé par la ville de Valence et les trois syndicats de la truffe de la Drôme, la 3e édition qui a eu lieu les 25 et 26 janvier a attiré 17 000 visiteurs. Une quarantaine de producteurs fermiers locaux, d’une dizaine de pépiniéristes spécialisés dans la truffe du Vaucluse, de l’Aveyron, des Bouches-du-Rhône, de Gironde, des Hautes-Alpes, des techniciens ou chefs cuisiniers ont séduit un public pas forcément initié au diamant noir.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

[Coronavirus Covid-19] L'alimentaire et l'agriculture s'adaptent
Le point, en bref, sur les moyens mobilisés et l'adaptation des filières alimentaires face à la crise sanitaire du Coronavirus.
[Coronavirus Covid-19] Les producteurs de légumes face au manque de travailleurs saisonniers étrangers
Qu’ils soient polonais, roumains, espagnols, portugais, les travailleurs saisonniers étrangers ont des difficultés à rejoindre…
primeur
[Coronavirus Covid-19] Pas de problème d’approvisionnement pour les professionnels des fruits et légumes, mais des inquiétudes
La filière fruits et légumes française fait face à la crise sanitaire liée au Coronavirus Covid-19 tout en étant inquiète pour…
[Coronavirus Covid-19] Cumuler activité partielle et emploi agricole

Afin d’inciter les salariés et indépendants inoccupés à rejoindre temporairement la filière agricole, une nouvelle mesure a…

Si la production tourne à plein régime pour répondre à la demande en poireaux, choux, radis, navets, la situation est actuellement très compliquée pour les salades, notamment à cause de l'arrêt de la restauration.  © Véronique Bargain - FLD
[Coronavirus Covid-19] Inquiétude pour les salades

Au Val Nantais, qui produit de la salade et de la mâche pour le frais…

fruits legumes rungis
[Coronavirus Covid-19] Rungis va livrer les fruits et légumes aux particuliers et s’associe à Epicery

Le marché de Rungis a annoncé la mise en place d’une plate-forme numérique de livraison aux particuliers baptisée « Rungis…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes