Aller au contenu principal

Sival 2024 : les gammes de tomates résistantes au ToBRFV arrivent en France

En matière de tomates, l’édition 2024 du Sival a été marquée par la proposition des gammes hautement résistantes au virus des fruits bruns et rugueux de la tomate - le fameux ToBRFV - qui pourraient désormais devenir le standard. 

Trois stands vu au Sival 2O24 qui promeuvent leurs solutions face au virus de la tomate brune et rugueuse (ToBRFV)
Au Sival 2024, plusieurs semenciers présentaient leurs innovations tomate face au ToBRFV.
© Claire Tillier

Outre le Sival d’Or 2024 d’Enza Zaden pour sa gamme HREZ (pour High Resistance), plusieurs obtenteurs avaient fait le choix de communiquer lors de cette édition 2024 du Sival sur leur gamme de tomates plus résistantes au virus des fruits bruns et rugueux de la tomate (ToBRFV). Tous s’accordent à dire que ces tomates hautement résistantes vont être désormais la norme.

 

Lire aussi : Innovation Sival 2024, quels sont les atouts des courgettes Frutastic ?

La France avait été jusque-là assez épargnée par le ToBRFV, contrairement à d’autres pays comme les Pays-Bas ou l’Amérique du Nord. Mais en 2023, les producteurs de tomates du bassin breton (que ce soit autour de Nantes, Rennes, dans le Finistère comme dans les Côtes d’Amor) ont été particulièrement touchés par le ToBRFV. « Les cas ont été maîtrisés, précise Grégoire Vendeville, account manager chez BASF-Nuhnems, mais l’enveloppe budgétaire n’était pas suffisante pour indemniser correctement tous les producteurs ». Le ToBRFV peut faire beaucoup de dégâts et les pertes peuvent être conséquentes. « Nous n’aurons bientôt que des variétés hautement résistantes au ToBRFV, poursuit Grégoire Vendeville, c’est le sens de l’histoire ». Déjà développées aux Pays-Bas, pays qui a été très touché, les solutions (suite à l’identification de gènes plus résistants) arrivent en France.

 

Trois types de variétés de tomates face au ToBRFV

Les variétés de tomates ont été classées en 3 types en matière de ToBRFV : les variétés sensibles, incapables de restreindre le développement du ToBRFV ; les variétés à résistance intermédiaire (IR) qui limitent le développement mais peuvent cependant présenter des symptômes et faire des dégâts sous une pression virale normale et les variétés hautement résistantes qui limitent encore davantage le virus, mais qui peuvent tout de même présenter des symptômes dans des conditions virales extrêmes. En matière de ToBRFV, l’immunité n’existe pas. Tous les semenciers préconisent bien entendu la version hautement résistante, toujours associée à de bonnes règles de prévention. 

Outre Enza Zaden, l'obtenteur le plus avancé en la matière d’après plusieurs de ses concurrents, qui a fait parler de sa gamme hautement résistante en recevant le Sival d’Or et en étant nommé aux Fruit Logistica Innovation Awards, Rijk Zwaan promouvait aussi très fortement sur son stand sa gamme spécifique Rugose Defense. BASF Nunhems qui avait déjà communiqué en juin dernier sur la variété Ronvine a fait de même. Au Sival, « les producteurs ont défilé sur le stand pour avoir plus de renseignements ou parler de leur expérience », témoigne Grégoire Vendeville. Ronvine a déjà été plantée sur 200 hectares en Hollande. Pour les tomates cerise, la variété Vitalion compte plus de 100 hectares plantés en Europe aujourd’hui. « En France, on a besoin de tomates cerise dégrappées, c’est pour cela que nous avons développé Culturion. D’autres variétés vont arriver sur le marché », annonce Grégoire Vendeville. 

 

Des gammes hautement résistantes au ToBRFV destinées à grandir

Axia végétable Seeds, semencier néerlandais spécialiste de la tomate, avait choisi de présenter sa gamme classique accompagnée de sa version XR (hautement résistante au ToBRFV). « Nous sommes partis de notre gamme existante avec les variétés Macxize, Xaverius, Xandor… variétés auxquelles nous avons ajouté un ensemble de gènes de résistance », explique Thomas Dupuy, responsable commercial France d’Axia Vegetable Seeds. Facile de s’y retrouver pour le producteur. En France, Axia fournit exclusivement la variété Xaverius, « qui est numéro 1 en rendement, avec 5 à 7 kg de plus en moyenne au m2 », spécifie Thomas Dupuy. Récemment a été développé son pendant hautement résistant au ToBRFV : Xaverius XR. Les plantations sont toute récentes. « Tout le monde a voulu l’essayer », témoigne le responsable commercial France d’Axia. Il est trop tôt pour tirer des conclusions sur les plantations en France : « Nous verrons dans 6 mois ce qu’en pensent les agriculteurs »

« On aurait pu aller plus vite en proposant une résistance intermédiaire, mais nous avons préféré proposer des tomates hautement résistantes, car là au moins le virus ne se propage pas, ce qui n’était pas tout à fait le cas avec la résistance intermédiaire », précise le responsable commercial. Il pense lui aussi que la gamme XR prendra la place de la gamme classique même si le coût est significativement plus élevé pour le producteur, « mais la tranquillité et le rendement seront au rendez-vous », précise-t-il. 

Les plus lus

Grégory Spinelli, champignonnière du Clos du Roi
Grégory Spinelli, producteur de champignons dans le Val d'Oise : « Nous ne sommes plus que quatre producteurs franciliens »
Grégory Spinelli est à la tête de la champignonnière souterraine du Clos du Roi, en plein cœur d’une zone résidentielle de Saint-…
L’intelligence artificielle peut-elle révolutionner la filière fruits et légumes ?

Medfel 2024 a mis en débat cette question brûlante : à quoi donc pourrait servir l’IA dans les entreprises de fruits et…

Rémy Frissant, cofondateur d’Amandera, à Medfel 2024
La bio doit-elle se réinventer ?

La bio doit revenir à ses fondamentaux et mieux communiquer envers le consommateur. C’est ce qui ressort de la conférence…

Les tomates cerise marocaines à des prix défiant toute concurrence, côtoie l’offre française en saison.
Tomates marocaines : pourquoi les producteurs français ont mené une opération de sensibilisation

Des producteurs de tomates ont envahi vendredi 26 avril les rayons fruits et légumes de plusieurs supermarchés dans quatre…

Fraises françaises : quel bilan à mi-saison ?

Après un début de campagne tardif dans plusieurs régions de production et des conditions climatiques fluctuantes, l’AOPn…

En 2024, Savéol prévoit une hausse de ses volumes en tomates et en fraises

Après une année 2023 marquée la baisse des volumes, mais une légère progression de son chiffre d’affaires, la coopérative…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes