Aller au contenu principal

Nouvelle manière de vendre
Prince de Bretagne lance la vente à la pièce pour le drive

Pour répondre aux nouvelles habitudes de consommation et au drive, Prince de Bretagne lance une offre de légumes vendus à la pièce, complétée par de plus petits conditionnements et de plus petits calibres.

Les premiers produits vendus à la pièce concernent la tomate et l’oignon de Roscoff. Un poids minimum du fruit et un nombre de fruits par colis sont garantis.
© Prince de Bretagne

« Le potentiel de développement des fruits et légumes en drive est important, analyse Sylvie Tassin, responsable marketing de Prince de Bretagne. Alors qu’en moyenne, la part de marché du drive pour les produits de grande consommation est de 10 %, cette part fin 2020 n’est que de 5,9 % pour les fruits et légumes. » Fort de ce constat, en complément de l’offre existante, Prince de Bretagne lance donc une offre spécifiquement dédiée au drive. La nouveauté est que les légumes y sont vendus à la pièce, avec pour cette première année des colis de tomates (grappe, charnues, Olivine, Aumônière, San Marzano) et d’oignons de Roscoff AOP contenant un nombre précis de pièces.

Un mode de vente aussi adapté aux achats recettes et aux petits foyers

« Le but est de répondre aux nouvelles habitudes de consommation, précise Yannick Rannou, directeur commercial de Prince de Bretagne. De plus en plus de consommateurs fréquentent les sites de cuisine en ligne qui, dans leurs recettes, indiquent le plus souvent qu’il faut deux tomates ou trois oignons plutôt qu’un poids. Il y a aussi de plus en plus de petits foyers d’une ou deux personnes qui ne veulent pas forcément acheter de gros volumes pour limiter le gaspillage. Or les drives ne savent pas vendre à la pièce des produits qu’ils ont achetés au kilo. » Enfin, cette offre adaptée aux drives déportés permet de limiter les suremballages.

Des adaptations sur les lignes

Une grande partie des légumes étant conditionnés sur les exploitations, des adaptations ont dû être apportées sur les lignes de conditionnement pour garantir un poids fixe de la pièce et assurer la traçabilité de l’exploitation jusqu’au consommateur. L’offre de légumes vendus à la pièce est complétée par de plus petits conditionnements de légumes anciens (barquettes de 500 g de panais, topinambour, navet Boule d’Or ou cerfeuil tubéreux, barquette de 750 g de carottes de couleur), également disponibles en bio.

Et au-delà de cette offre dédiée au drive, toujours dans l’objectif de répondre aux attentes des petits foyers, Prince de Bretagne lance en bio une gamme de petits calibres de butternut, radis noir, potimarron, poireau, courgette, concombre, fenouil et patate douce, ainsi qu’une barquette 100 % carton de 200 g de champignons shiitaké.

« Les drives ne savent pas vendre à la pièce des produits qu’ils ont achetés au kilo ».

Les plus lus

« Contre toute attente j’ai rejoint l’aventure familiale dans la pomme de terre et j’y ai découvert un métier riche dont je partage les valeurs »

Joanny Dussurgey, dirigeant de l’entreprise de négoce Select’up, est depuis le 14 mai président du CNIPT pour 18 mois. Pour…

Artichaut : pourquoi l’ouverture prochaine d’une usine de transformation par Prince de Bretagne est une bonne nouvelle pour les producteurs bretons ?

Prince de Bretagne va ouvrir son usine de transformation de l’artichaut breton, à Calmez dans les Côtes d’Armor. A ce jour, il…

« Il n’y aura pas de dérogation pour ces molécules », a confirmé la ministre déléguée, malgré l'insistance des professionnels.
Endive : « il n’y aura pas de dérogation » pour les trois molécules qui vont être retirées, prévient la ministre Agnès Pannier-Runacher

Les producteurs d’endives restent sans solution, ni espoir de dérogation, pour désherber et lutter contre les pucerons, suite…

Le capteur Burkard permet une détection et un dénombrementdes spores de mildiou dans l’air.
Comment mieux contrôler le mildiou de l'oignon
Le pro­jet Orion a permis de tester plusieurs leviers pour contrôler le mildiou de l’oignon. Les adjuvants jouent un rôle…
Plusieurs références de fraises françaises en rayon en juin 2024
Retard des fraises françaises : les producteurs lancent un « appel urgent » à la GMS et aux consommateurs

Face à un pic de production de fraises françaises attendu en juin, l’AOPn Fraises Framboises de France lance un appel à la…

Fret ferroviaire : mort du train des primeurs Perpignan-Rungis ou arrêt temporaire ?

La liquidation de Fret SNCF met l’avenir du train des primeurs en grande incertitude. Le futur terminal mixte sur le Min de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes