Aller au contenu principal
Font Size

Bio
Pommes de terre bio : une filière modeste en plein développement

La contractualisation en production permet de suivre le développement du marché de la pomme de terre bio, tiré par l’offre en GMS.

Claire Genova, productrice et membre de la Commission Bio au CNIPT, et Francisco Moya, négociant et membre du conseil d’administration du CNIPT, ont présenté un état des lieux de la filière pommes de terre bio le 9 juillet pour l'Agence Bio.  © Capture d'écran de web ...
Claire Genova, productrice et membre de la Commission Bio au CNIPT, et Francisco Moya, négociant et membre du conseil d’administration du CNIPT, ont présenté un état des lieux de la filière pommes de terre bio le 9 juillet pour l'Agence Bio.
© Capture d'écran de web conférence / Montage Julia Commandeur - FLD

« Le bio ne représente que 2 % du marché global de la pomme de terre, c’est une place encore limitée mais qui va croissant », assure Claire Genova, productrice et membre de la commission Bio au CNIPT, lors de la présentation des chiffres 2019 du marché du bio le 9 juillet par l’Agence bio. Selon le CNIPT, pour 2019-2020, ce marché avoisine les 54 000 t (+21 % sur un an et +15 % sur cinq ans), dont 52 300 t produites en France (43 000 t pour le frais et 9 500 t pour l’industrie) sur 2 125 ha. « La filière pomme de terre bio est une filière contractualisée – 60 à 80 % de l’offre l’est – et structurée par des groupements de producteurs. Ce qui permet un développement harmonieux de la production et donc une fluidification du marché », estime la productrice.

Diversification de l’offre en rayon

Côté distribution, la pomme de terre bio progresse sur tous les circuits, mais particulièrement en GMS depuis cinq ans, avec désormais 4 % des volumes de pommes de terre commercialisées (6 % en valeur). « La grande distribution a totalement intégré la pomme de terre bio dans sa stratégie, avec le développement de MDD, d’îlots dédiés pour une visibilité accrue…, analyse Francisco Moya, négociant et membre du conseil d’administration du CNIPT. Le taux de pénétration de la pomme de terre bio y a progressé de 4 % en 2019 et de 20 % en trois ans ! Si le référencement s’est fait à l’époque sur une base simple avec une offre unique – chair ferme –, aujourd’hui grâce à la recherche variétale et à l’amélioration des techniques, nous pouvons proposer une offre plus large, avec des usages culinaires diversifiés, et nous travaillons aussi sur des variétés qui ont du goût. Tout cela concourt au développement des achats. » Ainsi, l’offre en rayon de chair ferme bio est stable, mais le nombre de lots en magasin de pommes de terre non chair ferme a triplé entre 2015 et 2019.

« La pomme de terre bio est un marché avec une marge de progrès très intéressante. Elle a d’ailleurs été renforcée par la crise sanitaire, pendant laquelle les Français étaient demandeurs de produits frais, stockables, cuisinables, sains et bio », conclut Francisco Moya.

Le taux de pénétration de la pomme de terre bio a progressé de 20 % en trois ans.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

« On ne dessine pas un arbre en commençant par les feuilles, mais par le tronc : c’est que nous avons fait avec cette nouvelle offre pour les fruits et légumes en vrac », souligne Stefano Volpi, cofondateur de Connecting Food.  © Connecting Food
La blockchain adaptée aux fruits et légumes en vrac
Garantir l’origine tout au long de la chaîne d’approvisionnement n’est pas aisé avec des fruits et légumes en vrac. Connecting…
 © RFL
Moins travailler les sols agricoles pour une meilleure fertilité
La conservation des sols fait des émules. De plus en plus de producteurs, chercheurs et conseillers préconisent de ne pas…
L'installation du bambou nécessite 4 à 5 ans puis les pousses sont ramassées à 25-30 cm pour être vendues en frais.
Du bambou alimentaire planté en Normandie
Matthieu Lerdu et ses deux fils, Rodolphe et Baptiste, ont planté 6 ha de bambou alimentaire, en contrat avec Onlymoso, société…
En ail blanc, les calibres sont plutôt moyens cette année.  © Archives FLD
« On va avoir besoin de l’ail français »
C’est le début de la campagne de l’ail français. Une année plutôt bonne, sans stock dans les frigos avec moins d’ail espagnol.…
La future organisation de producteurs  légumes d’Eureden sera centrée sur les légumes surgelés et appertisés.  © Claire Tillier - FLD
Une nouvelle grande organisation de producteurs pour les légumes transformés

Au 1er janvier 2021, les deux organisations de producteurs (OP) de légumes des coopératives Cecab/d’aucy et…

Jean Castex annonce la réouverture de la ligne Perpignan-Rungis pour le transport des fruits et légumes
En déplacement à sur la plate-forme multimodale de Valenton (Val-de-Marne), le Premier ministre a déclaré la réouverture dans un…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes