Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedIn

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Pomme : lutter contre les pucerons sans les néonicotinoïdes

Contre les pucerons cendrés, l’acetamipride, substance active de la famille des néonicotinoïdes était jusqu’en 2018, largement utilisé. Avec sa suppression, plusieurs stratégies ont été développées, chacune avec ses contraintes.

Une fois les feuilles enroulées par les pucerons, les matières actives de contact comme l'azadirachtine sont moins efficaces contre ce ravageur.
© SudExpe

Le retrait des insecticides de la famille des néonicotinoïdes en 2017, effective en septembre 2018, a supprimé une molécule jusqu’alors très utilisée dans la lutte contre le puceron cendré du pommier : l’acetamipride. Plusieurs stratégies ont été testées dans le réseau national d’expérimentation du CTIFL et des stations régionales afin de trouver des alternatives, soit avec d’autres produits en conventionnel soit en intégrant l’azadirachtine utilisable en bio. « La solution utilisée par les producteurs en production intégrée consiste à remplacer, au printemps, le duo de référence acetamipride (Supreme) en préfloraison et flonicamide (Teppeki) en postfloraison, par le programme Teppeki en préfloraison et spirotétramate (Movento) en postfloraison », indique Bertrand Alison du CTIFL. Cette solution alternative a une efficacité équivalente à la référence sur les trois stations où elle a été testée (Sud-est, Sud-ouest et Val de Loire).

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

[Coronavirus Covid-19] L'alimentaire et l'agriculture s'adaptent
Le point, en bref, sur les moyens mobilisés et l'adaptation des filières alimentaires face à la crise sanitaire du Coronavirus.
primeur
[Coronavirus Covid-19] Pas de problème d’approvisionnement pour les professionnels des fruits et légumes, mais des inquiétudes
La filière fruits et légumes française fait face à la crise sanitaire liée au Coronavirus Covid-19 tout en étant inquiète pour…
[Coronavirus Covid-19] Les producteurs de légumes face au manque de travailleurs saisonniers étrangers
Qu’ils soient polonais, roumains, espagnols, portugais, les travailleurs saisonniers étrangers ont des difficultés à rejoindre…
Samira Lemaire Primeur Uzès
[Coronavirus Covid-19] Samira Lemaire, détaillante en fruits et légumes à Uzès : « Pour éviter les contacts, j’ai ouvert un drive ! »
En cette période, particulièrement compliquée, le drive improvisé de Sam’s Primeur à Uzès dans le Gard témoigne d’un bel exemple…
[Coronavirus Covid-19] Les fruits et légumes, en crise, restent mobilisés
Semaine 2 : le point, en bref, sur les moyens mobilisés et l'adaptation des filières alimentaires face à la crise sanitaire du…
[Coronavirus Covid-19] Les ventes en ligne de Prince de Bretagne en forte hausse
Même si elles restent modestes, les ventes de légumes de la Sica Saint-Pol-de-Léon sur Amazon ont fortement augmenté depuis l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes