Aller au contenu principal

Champignon de Paris
« Malgré les difficultés rencontrées par la filière, le champignon de Paris a un avenir chez Bonduelle »

Informé des difficultés économiques et financières rencontrées par la coopérative France Champignon, le groupe Bonduelle dresse pour FLD un constat inquiétant de l’état de la filière européenne et évoque les solutions envisagées.

© Laila_Pixabay

Dans son communiqué de presse sur ses résultats financiers du 5 novembre, le groupe Bonduelle avait aussi évoqué « les difficultés économiques et financières rencontrées par la coopérative agricole France Champignon dont ses producteurs sont membres » et de manière générale, la difficulté « de l’ensemble des acteurs de la filière française, et plus largement européenne, de culture et de transformation du champignon de Paris. » Sollicité par FLD, le groupe apporte des précisions, par la voix d’Anne-Sophie Fontaine, directrice RSE.

Pourquoi dites-vous que la filière européenne du champignon de Paris est en difficulté ?

Anne-Sophie Fontaine : Le marché européen ne va pas bien et cela depuis plusieurs années. La concurrence est exacerbée et nous subissons les baisses des volumes et des prix du marché. A titre d’exemple, la plus grande usine de champignon appertisé, qui se trouve aux Pays-Bas, est en vente pour la deuxième fois en moins de cinq ans. Il y a également des difficultés économiques en Espagne sur ce marché. Cela indique clairement le fait que tous les acteurs européens sont touchés par cette réalité économique et la France n’y échappe pas.  

Pouvez-vous nous en dire plus sur les difficultés rencontrées par France Champignon ? Quelles solutions sont envisagées ?

Anne-Sophie Fontaine : Ces difficultés ont été matérialisées par le dépôt d’une déclaration de cessation de paiement et l’ouverture subséquente d’une procédure de redressement judiciaire. Dans le contexte européen difficile, les adhérents de la coopérative envisagent différents scénarios avec pour objectif le maintien de l’activité via une solution économique et humaine qui soit la meilleure possible. Nous ne pouvons en dire plus à date. Nous cherchons, avec d’autres adhérents, des solutions pour continuer l’activité de la filière. Il s’agit d’un redressement judiciaire. Avec l’assistance du mandataire judiciaire, des solutions seront recherchées, proposées et mises en œuvre. Concernant la recherche de solutions pour assurer la pérennité de la filière, cela passerait par la réorganisation de la filière et par la valorisation auprès des consommateurs de l’origine France.

Le champignon de Paris a-t-il un avenir chez Bonduelle ?

Anne-Sophie Fontaine : Oui, le champignon de Paris a un avenir chez Bonduelle. Notre rôle et notre volonté sont de trouver une solution pérenne pour sauver la filière française, dans laquelle, je le rappelle, nous avons déjà beaucoup investi.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Francisation de fruits et légumes espagnols : une enquête en cours
Un grossiste en fruits & légumes des Bouches-du-Rhône est soupçonné d’avoir francisé plusieurs centaines de tonnes de fruits…
Carrefour veut structurer une filière amande bio française avec la coopérative La Melba
Le distributeur s’est engagé en prix et en volume pour trois ans avec cinq producteurs en conversion. Mais le partenariat se veut…
Après les légumes, Cultiv lance une gamme de cosmétiques à base de céréales bio et françaises
La marque de cosmétiques d’InVivo lancera en septembre Epanouit, à base de céréales. Pas de quoi faire un complément de revenus…
Le pôle Innov’Alliance fait le point sur les multiples facettes du chanvre et du cannabis
Le chanvre ou cannabis est une plante aux multiples débouchés. Très bien définis pour certains (industrie, bâtiment, alimentaire…
cargoBeamer
Pyrénées-Orientales : inauguration d’une autoroute ferroviaire entre Perpignan et Calais

Le groupe allemand CargoBeamer, prestataire de services logistiques dans le transport combiné route-rail basé…

Restauration collective : les professionnels des fruits et légumes veulent éviter la multiplication des lots
Interfel a organisé un webinaire sur ses recommandations en matière d’achat de fruits et légumes en restauration collective, le 8…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes