Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedIn

Italie
Coronavirus Covid-19] Les Italiens ont acheté plus de fruits et légumes depuis le confinement

Les consommateurs italiens ont fait évoluer leurs achats de fruits et légumes depuis le début de la crise du Covid-19. La situation n’est pas sans rappeler celle qui prévaut en France.

Sur le premier mois de la crise du Covid-19 en Italie (du 17 février au 15 mars), la plus forte augmentation des ventes a été enregistrée dans les supermarchés (+23 %). © (Photo d'archives) Philippe ...
Sur le premier mois de la crise du Covid-19 en Italie (du 17 février au 15 mars), la plus forte augmentation des ventes a été enregistrée dans les supermarchés (+23 %).
© (Photo d'archives) Philippe Gautier - FLD

L’Ismea (Institut italien des services pour le marché des produits agricoles) a publié une étude sur les achats alimentaires italiens au début de la crise du Covid-19 (du 17 février au 15 mars). Sans surprise, la plus forte augmentation des ventes des achats alimentaires a été enregistrée dans les supermarchés (+23 % sur les quatre semaines par rapport à la même époque l’an dernier).

Près de la moitié des achats alimentaires se sont faits dans ce circuit (43 %) et dans les magasins discount (+20 %). Ismea note, par ailleurs, le recul « substantiel et progressif des achats en marchés locaux, dont beaucoup ont fermé en l’absence de structures fixes ».

Les achats en ligne ont, eux, connu une croissance exponentielle ayant boosté les livraisons : +57 % au cours de l’avant-dernière semaine de février, +81 % au cours de la dernière semaine de février, +97 % au cours de la deuxième semaine de mars.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Après quelques semaines un peu compliquées, le marché fin avril était plutôt favorable pour les producteurs français. © Véronique Bargain - FLD ...
[Coronavirus Covid-19] De la tomate française et c’est tout
L’arrêt de la RHD et des marchés, le confinement et l’appel à consommer français ont bouleversé le marché de la tomate, au…
[Coronavirus Covid-19] Une récolte d’abricots inférieure au potentiel européen
Si Medfel 2020 a été annulé en raison de la crise sanitaire, les organisateurs n’ont pour autant pas renoncé aux prévisions de…
« Le projet présente des intérêts pour tous et permet de produire du méthane sans perte de CO2 dans l’air », soulignent Jean-François Vinet (à gauche) et Erwan Bocquier.
Loire-Atlantique : des maraîchers et des éleveurs s'associent pour créer une unité de méthanisation
Maraîchers en Loire-Atlantique, Jean-François et Charles Vinet ont créé avec des éleveurs une unité de méthanisation innovante,…
[Coronavirus Covid-19] La cerise des Monts du Lyonnais, davantage en barquette ?
Une belle récolte en qualité et en quantité est attendue. Les deux gros faiseurs de la cerise de Bessenay, Cerifrais et Chambe…
[Coronavirus Covid-19] Les Français, confinés, font le choix de produits responsables
Quel est l’impact du confinement sur les achats alimentaires ? La forte croissance du bio-équitable-local sera-t-elle remise en…
L'observatoire permettra à la filière fruits et légumes de réagir rapidement   lors des crises.  © Claire Tillier - FLD
[Coronavirus Covid-19] Un observatoire des prix fruits et légumes en période de crise
Interfel et le CTIFL mettent en place un observatoire des prix et des volumes renseigné par les opérateurs de la filière fruits…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes