Aller au contenu principal

Bretagne
Le Récolteur, la réponse d’Eureden à la distribution de produits locaux

La coopérative bretonne installe des stands de produits locaux dans ses magasins. Elle entend aussi étendre son offre de services à sa clientèle.

Quatre magasins de la coopérative Eureden (deux Magasin Vert, deux Point Vert) accueillent depuis l’été une nouvelle offre en produits locaux bretons. « La réflexion sur la vente des produits locaux dans nos magasins existait depuis plusieurs années, précise Dominique Loriot, directeur Réseau alimentaire de la branche Distribution verte à Eureden. En février 2019, le projet Le Récolteur a été lancé. » Des focus groupes ont donc été organisés avec les adhérents : « Face à une tendance sociétale forte et à la fragmentation de la distribution, il est apparu pertinent de développer cette offre. De plus, la coopérative était tout à fait légitime à le faire », explique-t-il.

200 à 250 produits par magasin

Le projet s’est développé et a été validé par la coopérative, pour arriver à l’installation de quatre stands Le Récolteur à Concarneau (Finistère), Saint-Avé (Morbihan), Carhaix et Matignon (Côtes-d’Armor) en juin dernier. Situé en entrée de magasin, il couvre entre 30 et 50 m2 et propose un mix de produits frais et transformés .« Nous avons établi une charte spécifique. Nous proposons aussi bien produits conventionnels que bio. 85 adhérents, situés dans un périmètre de 50 km autour du magasin, participent. Soit environ 900 produits, dont 200 à 250 sont proposés par magasin. » La logistique est assurée par les véhicules frigo de la coopérative. Un adhérent assure l’animation du stand (à mi-temps). Difficile d’afficher déjà des résultats mais, « dans trois magasins sur quatre, 20 % des clients ont acheté systématiquement un produit Le Récolteur », précise Dominique Loriot.

Des stands éphémères en plus pour le produits saisonniers

L’objectif est d’équiper entre 15 à 20 magasins par an (sur un parc de 80 magasins sélectionnés) et de développer d’autres services : « Cet automne, nous lançons un stand éphémère. Il s’agit d’une charrette proche du stand. C’est pour les offres saisonnières de nos adhérents : pommes bio, par exemple, choux-fleurs, artichauts… Nous réfléchissons aussi à placer des distributeurs automatiques de 80 slots : c’est déjà le cas à Carhaix et Concarneau », conclut Dominique Loriot.

Un effort particulier a été porté sur l'offre en fruits et légumes (et en viandes).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Les Crudettes ouvre les portes de sa serre de R&D Cap Vert
Le spécialiste des salades IVe gamme et snacking a investi 4 M€ dans une serre de R&D pour bâtir un modèle économiquement et…
reseau bioazur
Distribution Bio : Carrefour met la main sur Bioazur

Le 13 octobre, le groupe Carrefour annonce avoir fait l’acquisition l’enseigne spécialisée Bioazur par sa filiale So.…

Les couverts végétaux font l'objet de réflexion et d'expérimentation pour notamment maîtriser l'enherbement et la fertilité de l'aspergeraie. © RFL
Les couverts végétaux à l'honneur lors des rencontres techniques Asperge
« Couverts végétaux et vie du sol » ont été au centre des rencontres techniques de l’AOPn Asperges de France. Les…
Les tonnages de cerises d'industrie baissant d'année en année, la coopérative a décidé de miser sur la culture de l'amande et de la pistache.  © Pierre-Louis Berger - FLD
La coopérative Coopfruit Luberon (cerises d'industrie) se diversifie dans les fruits à coque
Après le Brexit, la crise du Covid-19 et la mouche de l’olive, la coopérative Coopfruit Luberon cherche une diversification plus…
Agroalimentaire : La région Centre-Val de Loire veut réinventer l’alimentation de demain
A l’occasion d’une journée dédiée à la presse, la région Centre-Val de Loire a voulu montrer qu’elle n’était pas qu’une terre…
La startup Popchef sauve ses débouchés avec sa cantine digitale
Spécialisée sur la restauration d’entreprise, Popchef tire le bilan de la crise de la Covid et revient sur son concept de cantine…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes