Aller au contenu principal

Tomate : Le projet Reveil à l’heure des économies d’intrants

En recherchant des variétés de tomate et de salade économes en fertilisants, le projet Reveil s’inscrit dans la réduction des impacts environnementaux et dans la gestion durable des ressources minérales.

Le projet Reveil vise à identifier des différences d’efficience des fertilisants d’origine génétique entre les variétés de tomate.   © RFL
Le projet Reveil vise à identifier des différences d’efficience des fertilisants d’origine génétique entre les variétés de tomate.
© RFL

Le projet Reveil a pour but de recherche des variétés économes en intrants de phosphore (P) et de potassium (K) pour la tomate, sol et hors-sol, et la laitue. Celui-ci a deux objectifs. Le premier est de quantifier les réductions possibles d’apport de P et de K sur ces cultures, très représentées dans le Sud-est de la France, et ce, pour les principales variétés présentes sur le marché. Ce premier enjeu réside donc dans la mise à disposition auprès des agriculteurs d’outils de rationalisation des apports de P et de K aux cultures maraîchères. Le second objectif est d’identifier la variabilité génétique de l’efficience de P et de K vis-à-vis de critères physiologiques utilisés comme indicateurs.

Distinguer des variétés à conduite bas intrants

Les nouvelles variétés sont évaluées dans des réseaux d’essais où les conditions de disponibilité en P et en K sont supra-optimales, ce qui ne permet pas de quantifier des différences d’efficience d’origine génétique. Or il a été montré, en particulier sur le riz et le blé, que des différences d’efficience d’origine génétique existent, avec des rapports allant souvent de 1 à 2 entre les variétés les moins efficientes et celles les plus efficientes. En conséquence, un second enjeu réside dans la mise en place de dispositifs permettant d’évaluer l’efficience de l’absorption et de l’utilisation du P et du K chez les variétés de légumes mises à disposition sur le marché. Des travaux dans ce sens permettraient de distinguer des variétés destinées à des conduites à bas niveaux d’intrants, pour l’agriculture conventionnelle aussi bien que pour l’agriculture biologique. Le projet Reveil s’inscrit dans la réduction des impacts environnementaux négatifs résultant d’une suraccumulation des minéraux dans les sols et dans la gestion durable des ressources mondiales non renouvelables en phosphore issu de phosphates rocheux. Il est proposé dans ce projet de mettre en place un Groupe opérationnel constitué de maraîchers, de conseillers techniques de CETAs, d’ingénieurs de station de recherche et d’expérimentation (Aprel, CTIFL, Grab), et de chercheurs (Inrae).

 

A lire aussi : Légumes : la génétique, un levier pour réduire les intrants

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Quelles sont les clés de réussite du rayon fruits et légumes, selon Olivier Dauvers ?
Lors de Medfel 2022, l’expert en grande consommation Olivier Dauvers a présenté les clés de la réussite du rayon fruits et…
Inflation : 38 % des Français ont diminué leurs achats de fruits et légumes frais
Dans sa dernière enquête, l’Observatoire E.Leclerc des Nouvelles Consommations révèle l’impact de l’inflation et de la flambée…
Camille Poulet a choisi une multichapelle double paroi Richel pour la qualité de l’outil et le suivi assuré par le fabricant.
« La serre multichapelle permet une meilleure maîtrise du climat, plus de sérénité et plus de précocité »
Productrice à Saint-Rémy de Provence, Camille Poulet a construit 1 ha de serre multichapelle double paroi gonflable pour produire…
« Avec peu de surfaces de framboisiers, on peut obtenir une bonne rémunération rapide », témoigne David Gery, enchanté par sa nouvelle activité.
En Corrèze, un éleveur bovin se diversifie avec la culture de framboises
En Corrèze, David Gery a réussi la diversification de son exploitation en devenant avec succès éleveur et producteur de…
[Medfel 2022] Comment Arnaud Montebourg compte révolutionner et restructurer une filière d’amandes françaises
La Compagnie des Amandes a expliqué comment elle compte rémunérer ab initio les producteurs partenaires et a fait le point de ses…
L’installation agrivoltaïque de la Sefra sera le premier site pilote de grande échelle en vallée du Rhône. Objectif : affiner les données utilisées par l’intelligence artificielle pour piloter les persiennes sur vergers.
Drôme : 3 hectares de vergers couverts de persiennes solaires mobiles
Le programme d’expérimentation d’agrivoltaïsme suivi par la Sefra qui démarre pour au moins cinq ans vise à évaluer l’efficacité…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes