Aller au contenu principal

Bretagne
Le Gouessant développe la transformation des légumes

Le groupe coopératif Le Gouessant vient d’investir 3 M€ pour proposer une gamme de légumes frais cuits à destination des industries agroalimentaire et de la restauration hors foyer.  

Environ 16 000 t de légumes devraient être commercialisés d’ici trois ans sous la marque Légum’party, en sachets de 7 kg pour les IAA et de 4 kg, voire moins, par la suite pour la RHD.
© Le Gouessant

Le groupe coopératif breton Le Gouessant croit en l’avenir des légumes frais cuits prêts à l’emploi. Le Pôle alimentaire du groupe vient d’investir 3 M€ dans la montée en puissance de son unité de transformation de légumes basée à Lamballe (Côtes-d'Armor).

De 6 000 t de cubes de pommes de terre à 20 000 t d'autres légumes

« Il y a aujourd’hui une demande des industries agroalimentaires et de la restauration hors domicile pour des aliments plus transformés mais aussi plus sûrs et d’origine française », assure Patrick Aulard, directeur du Pôle alimentaire du groupe. Créée il y a dix ans, l’unité de transformation commercialisait jusqu’ici 6 000 t de cubes de pomme de terre frais et cuits auprès des IAA.

Les investissements réalisés ont permis d’augmenter la capacité de l’usine à 20 000 t et de transformer d’autres légumes. Une gamme de légumes (pommes de terre, carottes, navets, panais, patates douce…) blanchis, précuits et cuits est désormais proposée sous différentes présentations (cubes, lamelles, frites, quartiers, demi-légumes, légumes entiers).

Le marché visé est celui des industries agroalimentaires mais aussi désormais de la restauration commerciale et collective. Les pommes de terre sont produites en Bretagne par les adhérents de la coopérative. Les autres légumes seront cultivés principalement dans le Grand Ouest, par des producteurs de l’UCPT et du GPLM. Le reste sera acheté en France auprès de producteurs certifiés GlobalGap.

 

"Un goût de fait maison"

Après découpe, les légumes sont traités à la vapeur sans aucun additif ni pasteurisation haute température ni stérilisation puis conditionnés, process mis au point avec le Centre Culinaire Contemporain de Rennes et qui garantit les qualités organoleptiques des légumes.

« Nos avantages sont le goût proche du "fait maison" et une origine française garantie », assure Patrick Aulard. Environ 16 000 t de légumes devraient être commercialisés d’ici trois ans sous la marque Légum’party, en sachets de 7 kg pour les IAA et de 4 kg, voire moins, par la suite pour la RHD. Et le groupe n’exclut pas à l’avenir de s’intéresser également au marché de la grande distribution.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

« L’intérêt pour nous de la serre est de protéger les cultures du Mistral », témoignait Julien Bernard aux invités de Légumes de France. © RFL
Des légumes sous serre photovoltaïque pour la vente directe
Légumes de France a organisé mi-octobre une visite de la serre photovoltaïque d’un de ses adhérents.
Comment valoriser l’agroécologie, attendue par un consommateur qui n'est pas prêt à payer plus ?
Sans pesticide de synthèse, HVE, Global Gap… Comment valoriser ces produits agroécologiques, plus chers à produire, auprès des…
Mathieu Lancry
Mathieu Lancry (coopérative Norabio) : « La contractualisation avec Biocoop permet d’éviter toute spéculation »
Marché du bio, impact de la Covid-19, et produits équitables : Mathieu Lancry, président de Norabio et administrateur de Biocoop…
champ
Avec son label GGN, GlobalG.A.P. veut s’adresser aux consommateurs
Lancé mondialement au second semestre 2021, le label GGN apparaîtra sur les emballages des fruits et légumes engagés dans la…
Les carottes de Noriap sont mises en marché par Kultive sous la marque "Carottes Ch'tis".  © Noriap
Noriap se lance dans la carotte pour le marché du frais
Après un test considéré comme concluant par la coopérative picarde, les surfaces sont appelées à doubler pour la prochaine…
Alain Alarcon Banagrumes
Banagrumes lance Orlana, une marque pour les fruits et légumes conventionnels « avec un plus »

Le grossiste rungissois Banagrumes vient de lancer une nouvelle marque Orlana. Celle-ci s’adresse aux fruits et légumes…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes