Aller au contenu principal

Etude Interfel/Ifop
La transmission culinaire générationnelle en croissance depuis le confinement

La transmission culinaire générationnelle permet d’inscrire durablement l’habitude de cuisiner les fruits et légumes frais. Et les enfants influencent le choix des menus et des courses.

« La transmission joue un rôle : ceux qui ont cuisiné avec leurs parents sont également ceux qui cuisinent davantage de fruits et légumes frais (54 % pour la pratique quotidienne) », selon les rapporteurs de l’étude Interfel/Ifop. (Photo d'illustration prise lors d'une Masterclass Kids Friendly d'Alexia Foucher-Charraire en janvier 2019).  © Claire Tillier - FLD
« La transmission joue un rôle : ceux qui ont cuisiné avec leurs parents sont également ceux qui cuisinent davantage de fruits et légumes frais (54 % pour la pratique quotidienne) », selon les rapporteurs de l’étude Interfel/Ifop. (Photo d'illustration prise lors d'une Masterclass Kids Friendly d'Alexia Foucher-Charraire en janvier 2019).
© Claire Tillier - FLD

Le confinement a eu un impact positif, faible mais durable, sur les pratiques culinaires des Français, ceux-ci cuisinant davantage, en particulier les parents de jeunes enfants, souligne une étude Interfel/Ifop*. Ainsi, 25 % des parents d’enfants de moins de 15 ans affirment cuisiner davantage aujourd’hui qu’avant le confinement, contre 14 % des Français. Mais ce ne sont pas forcément les fruits et légumes frais qui sont cuisinés ! Seuls quatre Français sur dix déclarent en préparer quotidiennement (neuf sur dix de manière hebdomadaire). Ce sont les plus âgés, les ménages aisés et les télétravailleurs qui cuisinent le plus les fruits et légumes frais. « La transmission joue également un rôle : ceux qui ont cuisiné avec leurs parents sont également ceux qui cuisinent davantage de fruits et légumes frais (54 % pour la pratique quotidienne) », insiste l’étude.

Les enfants, les nouveaux influenceurs

Point important souligné : la transmission culinaire intergénérationnelle constitue un phénomène récent et est loin de décroître. Parmi les parents d’aujourd’hui, 84 % déclarent cuisiner avec leurs enfants. « Mais les pratiques restent occasionnelles, et on ne transmet pas forcément toujours ce qu’il y a de mieux en termes d’habitudes alimentaires », regrettent les auteurs de l’étude.

Enfin, « les enfants deviennent des influenceurs des repas », souligne l’étude, puisque « les trois quarts des parents déclarent s’inspirer des demandes de leurs enfants pour cuisiner, qu’il s’agisse de plats découverts à la cantine ou ailleurs en dehors du foyer, une inspiration rejointe par des émissions de cuisine et tutos sur internet pour 69 % d’entre eux ». Trois quarts des parents les incluent aussi dans le choix des produits achetés lors des courses, 72 % dans le choix des ingrédients cuisinés à la maison et 69 % dans la cuisine des fruits et légumes frais.

* « Les Français et la transmission culinaire », sondage online par l’Ifop pour le programme European Fraîch’Fantasy, auprès d’un échantillon de 1 014 personnes, les 6 et 7 octobre 2020.

Ceux qui ont cuisiné avec leurs parents, sont ceux qui cuisinent davantage de fruits et légumes frais.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

« L’intérêt pour nous de la serre est de protéger les cultures du Mistral », témoignait Julien Bernard aux invités de Légumes de France. © RFL
Des légumes sous serre photovoltaïque pour la vente directe
Légumes de France a organisé mi-octobre une visite de la serre photovoltaïque d’un de ses adhérents.
Comment valoriser l’agroécologie, attendue par un consommateur qui n'est pas prêt à payer plus ?
Sans pesticide de synthèse, HVE, Global Gap… Comment valoriser ces produits agroécologiques, plus chers à produire, auprès des…
Mathieu Lancry
Mathieu Lancry (coopérative Norabio) : « La contractualisation avec Biocoop permet d’éviter toute spéculation »
Marché du bio, impact de la Covid-19, et produits équitables : Mathieu Lancry, président de Norabio et administrateur de Biocoop…
Les carottes de Noriap sont mises en marché par Kultive sous la marque "Carottes Ch'tis".  © Noriap
Noriap se lance dans la carotte pour le marché du frais
Après un test considéré comme concluant par la coopérative picarde, les surfaces sont appelées à doubler pour la prochaine…
Alain Alarcon Banagrumes
Banagrumes lance Orlana, une marque pour les fruits et légumes conventionnels « avec un plus »

Le grossiste rungissois Banagrumes vient de lancer une nouvelle marque Orlana. Celle-ci s’adresse aux fruits et légumes…

En avril 2021, les trois logos GGN originels seront fondus en un seul et unique visuel. © Capture d'écran de ...
Avec son label GGN, GlobalGap veut s’adresser aux consommateurs
Lancé mondialement au second semestre 2021, le label GGN apparaîtra sur les emballages des fruits et légumes engagés dans la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes