Aller au contenu principal

Bretagne : la sélection variétale de légumes au service de l’agroécologie

Outil de sélection de quatre coopératives bretonnes, l’Organisation bretonne de sélection, OBS, axe de plus en plus ses programmes sur l’agroécologie.

De gauche à droite : Patrick Guivarch, Marc Keranguéven, Georges Guezennoc, maraîcher bio, et David Esnault. L’OBS réalise ses croisements sous tunnel et teste les variétés sous tunnel puis en plein champ avant de les mettre à l’essai chez des producteurs pendant trois ans.
De gauche à droite : Patrick Guivarch, Marc Keranguéven, Georges Guezennoc, maraîcher bio, et David Esnault. L’OBS réalise ses croisements sous tunnel et teste les variétés sous tunnel puis en plein champ avant de les mettre à l’essai chez des producteurs pendant trois ans.
© V. Bargain

Créée en 1970 par quatre coopératives bretonnes, l’Organisation bretonne de sélection (OBS) sélectionne des variétés de chou-fleur, Romanesco, artichaut, échalote, oignon rosé, Coco de Paimpol, carotte pourpre, crosne, potimarron… Elle produit aussi 450 millions de graines de légumes, dont 80 millions de graines de chou-fleur, et des plants certifiés d’échalote. Depuis 15 ans, ses recherches sont de plus en plus liées à l’agroécologie. « Le terme agroécologie est récent, note Marc Keranguéven, président de Prince-de-Bretagne. Mais depuis 50 ans, avec l’OBS, le laboratoire Vegenov et les stations expérimentales Caté et Terre d’essais, les producteurs bretons ont créé un environnement technique pour innover en tenant compte de l’environnement. »

« Il faut 10 à 15 ans pour créer une variété, souligne David Esnault, animateur technique à l’OBS. Nous devons donc anticiper et être à l’écoute de signaux faibles, d’où l’importance du travail en filière. De plus, l’environnement bouge très vite actuellement et nous devons adapter les variétés à ces évolutions. » Un point essentiel est la recherche de résistances aux bioagresseurs pour réduire les pesticides. En échalote, deux variétés résistantes au mildiou ont été sélectionnées, Méloïne, échalote ronde, et Molène, échalote longue très vigoureuse. En 15 ans, l’OBS a aussi créé 8 variétés de chou-fleur hautement résistantes à Mycosphaerella brassicicola, principal bioagresseur.

« En chou-fleur, notre objectif est de proposer deux nouvelles variétés chaque année, ce qui implique de tester 1 000 à 2000 croisements par an, précise David Esnault. Un axe important ces dernières années a été de développer des variétés pour les créneaux tardifs et nous en proposons aujourd’hui 40. Et sur tous les créneaux, outre une pomme blanche, la facilité de coupe, un feuillage de qualité, une bonne conservation…, la résistance aux maladies et la tolérance aux excès ou au manque d’eau sont de plus en plus importantes. » En 2022, deux nouvelles variétés sont proposées : Diben (récoltes en novembre-décembre, vigoureuse, avec une pomme bien blanche et un feuillage résistant au Mycosphaerella) et Aganton (récoltes en avril, appréciée pour sa vigueur, sa couverture et son feuillage sain).

Un artichaut résistant au mildiou

En artichaut, après la création de la variété Cardinal, très appréciée des acheteurs et des consommateurs, les axes importants sont la résistance au mildiou, une bonne conservation et une production stable quelles que soient les conditions climatiques. Une variété d’artichaut charnu vert, résistante au mildiou et permettant un gain de conservation de huit à dix jours est en phase de test chez des producteurs et pourrait être proposée d’ici deux à trois ans. Une variété de Petit Violet résistant au mildiou est aussi en phase d’observation à l’OBS.

« Sur l’année, l’OBS fournit en moyenne 30-35 % des variétés d’artichaut cultivées par ses adhérents et 60-65 % des variétés de chou-fleur », indique David Esnault. Un autre axe important est la réponse aux attentes des consommateurs en termes d’aspect, goût, conservation, diversification… Une nouveauté de l’OBS, testée grandeur nature en 2021, est ainsi un Romanesco orange. « Les clients et les consommateurs sont très intéressés, indique Patrick Guivarch, responsable diversification à la Sica Saint-Pol de Léon. Les consommateurs veulent mettre de la couleur dans leurs assiettes. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Pourquoi le distributeur de fruits et légumes italien Orsero rachète les Français Blampin et Capexo ?
L’importateur et distributeur italien de fruits et légumes Orsero renforce sa présence sur le marché français en entrant au…
[MISE A JOUR] Des récoltes de pommes et poires attendues en hausse dans un contexte économique compliqué
Wapa a dévoilé ses traditionnelles prévisions pour l’hémisphère nord et rappeler les défis que le secteur doit être prêt à…
La plus grande ferme hydroponique au monde ouvre ses portes à Dubaï
Plus de 3 hectares de ferme hydroponique viennent d’être inaugurés près de l’aéroport de Dubaï. Les légumes-feuilles cultivés…
[Inflation] Le prix des légumes multipliés par deux en moyenne entre le stade expédition et la commercialisation
Légumes de France a publié quelques résultats de son opération relevés de prix et d’origines des légumes perpétrée au mois de…
Quels sont les enjeux pour la campagne française pomme-poire qui débute ?
Alors que Wapa a dévoilé ses prévisions de récolte européenne pomme-poire le 4 août lors de Prognosfruit 2022, Daniel Sauvaitre,…
Joan Bonany, chercheur à l’IRTA (Espagne)
« Sélectionner des variétés de pommes adaptées à notre climat futur »
Joan Bonany, chercheur à l’IRTA (Espagne), décrit le programme d'hybridation mené en Espagne pour créer des variétés de pommes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes