Aller au contenu principal

La Noix de Grenoble AOP cherche à retrouver de la compétitivité à l’export

Le Comité interprofessionnel de la noix de Grenoble annonce une année moyenne à l’export avec 65 % des volumes écoulés. Inscrire d’autres variétés au cahier des charges de l’AOP pourrait être une piste pour retrouver de la compétitivité.

Trois variétés sont aujourd'hui inscrites au cahier des charges de l'AOP Noix de Grenoble : la Parisienne, la Franquette et la Mayette.
© Comité interprofessionnel de la noix de Grenoble

Malgré un contexte de crise sanitaire, qui a perturbé le marché de la noix AOP de Grenoble, le comité interprofessionnel de la noix de Grenoble (CING) se veut rassurant sur la campagne de commercialisation en 2020 en France et à l’exportation : « Nous avons connu une meilleure année qu’en 2019. 65 % de nos volumes sont allés sur les marchés d’exportation. Nos premiers clients restent l’Allemagne et l’Italie. Nous sommes dans la moyenne des quinze dernières années. Les perspectives à l’export restent toutefois limitées : globalement, il y a eu peu de demandes par les consommateurs. En octobre dernier, nous avons eu un bon apport des négociants et des expéditeurs mais en novembre et décembre, il n’y a pas eu de réapprovisionnement. Les GMS en France et en Europe n’ont pas renouvelé leurs commandes », détaille Nathalie Groulard, coordinatrice au sein du CING.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Maraîchage : les semis papier à l’essai
La technique des semis papier en maraîchage bio a été expérimentée en 2019 par la station d’expérimentation du Sileban, en…
layani
Stéphane Layani, président-directeur général de la Semmaris : « Défendre le modèle vertueux des marchés de gros »
Effet Covid-19, « train des primeurs », développement en région… Stéphane Layani évoque aussi la réflexion en cours concernant un…
Crues en Lot-et-Garonne : d'importants dégâts encore difficilement évaluables pour les producteurs de fruits et légumes
La crue exceptionnelle de la Garonne en Lot-et-Garonne va compromettre de nombreuses cultures. Les pertes de récoltes de légumes…
La pomme de terre primeur de Noirmoutier revient en 2021 avec l’IGP et des emballages sans plastique
Alors que la saison 2021 débute dans un mois, le directeur de la coopérative de Noirmoutier fait le point avec FLD sur les…
Prince de Bretagne lance la vente à la pièce pour le drive
Pour répondre aux nouvelles habitudes de consommation et au drive, Prince de Bretagne lance une offre de légumes vendus à la…
La fraise Label Rouge veut oublier 2020 et mise sur une nouvelle variété pour dynamiser la campagne
Très impactée par la crise en 2020, la fraise Label Rouge espère 2021 sous de meilleurs auspices. Les voyants en production et en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes