Aller au contenu principal

La conservation des pommes et poires s’affine selon les variétés et les lots

La nécessité de mieux conserver les pommes et désormais les poires amène les opérateurs à affiner les paramètres de conservation selon les variétés et les lots. Un enjeu essentiel est aussi d’économiser l’énergie.

En moyenne 15 % des pommes et 10 % des poires sont écartées de la commercialisation en frais après stockage. Ces volumes sont pour la plupart dirigés vers l’industrie, le reste est perdu. Si la production permet l’élaboration de la qualité des fruits, les techniques post-récolte sont essentielles pour ralentir leur évolution, préserver la qualité et lisser les périodes de commercialisation. En pomme, l’enjeu principal est de garder l’aspect visuel de la cueillette et de maîtriser les pourritures.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Emballages plastique : vers l’annulation de l’interdiction pour les fruits et légumes ?
Le Conseil d’Etat a recommandé l’annulation du décret instituant l’interdiction de ventes des fruits et légumes dans un emballage…
La Cité maraîchère est implantée dans le quartier Marcel Cachin, composé de grands ensembles HLM des années 1960, rénové récemment.
Seine-Saint-Denis : la Cité maraîchère de Romainville au cœur de la ville
En Seine-Saint-Denis, la Cité maraîchère de Romainville est une expérimentation agricole urbaine unique. Propriété de la…
Le prix des palettes et des emballages bois n’est pas près de baisser
Si le prix de matière première est en baisse, celui de l’énergie et d’autres intrants, comme la main d’œuvre, va toujours…
70% des surfaces de serres de tomate chauffées au gaz sont équipées de cogénération.
Tomate sous serre : y aura-t-il assez de gaz cet hiver ?
Les serristes utilisant la cogénération sont très inquiets concernant les prix mais aussi la disponibilité en gaz cet hiver, même…
Pour Interfel, le fonds d’aide alimentaire durable rate sa cible
Enveloppe trop faible, fléchage déficient : pour l’interprofession fruits et légumes Interfel, le fonds d’aide alimentaire…
Biomonde : « Les fruits et légumes bio sont un des moteurs de la distribution bio », selon Sönam Walterspiler
Dans une période troublée pour la filière bio, Biomonde se veut au plus près de ses adhérents et soutient les magasins qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes