Aller au contenu principal

Chauffage des serres en bio : la filière fruits et légumes réagit

"Nous observerons attentivement, entre le 21 décembre et le 30 avril, la disponibilité et l’origine des légumes biologiques des enseignes de la grande distribution et des réseaux de magasins spécialisés bio", ont notamment averti Légumes de France et Felcoop. © Claire Tillier - FLD

Suite à la décision du CNAB d’encadrer le chauffage des serres pour les productions bio (lire ici), Légumes de France, Felcoop, les chambres d’agriculture, la FNSEA, et Coop de France ont réagi le 15 juillet dans un communiqué commun, pointant du doigt notamment la porte ouverte à l’importation. La commercialisation de ces légumes bio cultivés en France sous serre chauffée ne sera pas possible avant le 1er mai, « cela empêchera-t-il les consommateurs d’en consommer en avril ? », s’interrogent ainsi ces organisations, rappelant que « nous importons déjà 78 % de la tomate bio à destination des circuits longs de distribution ». Elles annoncent qu’elles observeront « attentivement entre le 21 décembre et le 30 avril, la disponibilité et l’origine des légumes biologiques » en GMS et dans les magasins bio.

Pour elles, la date du 30 avril a été « choisie de façon complètement arbitraire », donnant l’exemple du concombre dont l’essentiel de la campagne a lieu en mars-avril.

« Le développement de l’agriculture biologique repose sur la conversion de producteurs en conventionnel. Comment, dans ces conditions, remplir les objectifs ambitieux de développement du bio fixés par ce même gouvernement, notamment pour l’approvisionnement des cantines scolaires ? », questionnent-elles.

Interfel insiste elle aussi « sur l’importance d’obtenir une approche identique de la part des autres pays membres afin d’éviter les distorsions de concurrence ». L’interprofession fruits et légumes annonce, par ailleurs, d’ores-et-déjà une grande étude consommateur dès mars 2020 « afin de s’assurer de la bonne perception de nos citoyens sur la valeur ajoutée de cette décision ». Et dans un communiqué paru le 15 juillet, elle « encourage vivement l’INAO de mettre en place une communication efficace afin d’informer les consommateurs sur les exigences françaises en matière de commercialisation des légumes bio sous serres chauffées ».

À lire aussi

  • Vignette
    Amorce d'une reprise

    Le marché des produits de saison a eu tendance à se réactiver, vendredi, à l’approche du we

  • Vignette
    un commerce attendu plus actif

    Le contexte s'annonce plus porteur pour les fruits et légumes de saison (asperge, con

  • Vignette
    Asperge

    Tendance: Les apports et les prix se sont stabilisés,

  • Vignette
    Carotte

    Tendance: Les derniers lots du Sud-Ouest ont été faci

  • Vignette
    Chou-fleur

    Tendance: Avec le déclin de la demande intérieure et la pers

  • Vignette
    Concombre

    Tendance: Le marché a conservé une bonne fluidité, su