Aller au contenu principal

Fraises françaises : quel bilan à mi-saison ?

Après un début de campagne tardif dans plusieurs régions de production et des conditions climatiques fluctuantes, l’AOPn Fraises Framboises de France dresse un bilan à mi-saison pour la fraise française. 

Au 25 avril, la récolte des fraises françaises dépassait le tiers de la production annuelle.
© Claire Tillier

La récolte de fraises françaises pour cette année 2024 est prévue à moins de 60 000 tonnes. Pour rappel, la saison a démarré tardivement dans tous les bassins de production, hormis le Sud-Est où la récolte a commencé plus tôt que d’habitude. 

Lire aussi : Fraise française : un bon début pour la commercialisation... à poursuivre

Pour l’AOPn Fraises Framboises de France « ce retard dans les volumes de production de gariguettes, couplé à la précocité des fêtes de Pâques cette année, a entraîné des difficultés pour satisfaire l’ensemble de la demande ». Des pics historiques de production de gariguettes ont été constatés dans les deux semaines qui ont suivi Pâques (semaines 14 et 15), mais l’engouement des consommateurs a permis de les absorber.  L’AOPn Fraises Framboises de France souligne également une bonne qualité des produits phares français, la gariguette et la ciflorette, en début de saison « avec un taux de sucre optimal ».

Lire aussi : Prix des fraises françaises : il n'est « pas lié aux faibles quantités espagnoles », revendique l’AOPn

Mi-avril, les fraises rondes françaises ont aussi connu un pic de production inattendu dû aux fortes chaleurs à ce moment-là. Les professionnels ont même craint un instant un risque de crise conjoncturelle. Elle a été évitée grâce notamment à la très bonne mise en avant de la fraise française en rayon par les acteurs de la grande distribution. Une mise en avant facilitée par le peu de présence de fraises d’import. Le produit espagnol et ses prix très bas était en effet quasi absent des linéaires. 

Et pour la suite de la récolte de fraises françaises ? 

« Actuellement, les volumes de fraises rondes se trouvent en dessous des courbes prévisionnelles, en raison de la météo froide observée sur tout le territoire métropolitain depuis plus d’une semaine », annonce le 25 avril, l’AOPn Fraises Framboises de France dans un communiqué. La maturation des fruits se fait plus lentement. « Toutefois, un retour à des températures au-dessus des 20 degrés suffiraient à déclencher un nouveau pic de production », estime l’AOPn. On observerait alors un retour de gros volumes sur le marché. 

Les plus lus

« Contre toute attente j’ai rejoint l’aventure familiale dans la pomme de terre et j’y ai découvert un métier riche dont je partage les valeurs »

Joanny Dussurgey, dirigeant de l’entreprise de négoce Select’up, est depuis le 14 mai président du CNIPT pour 18 mois. Pour…

Rémy Frissant, cofondateur d’Amandera, à Medfel 2024
La bio doit-elle se réinventer ?

La bio doit revenir à ses fondamentaux et mieux communiquer envers le consommateur. C’est ce qui ressort de la conférence…

Artichaut : pourquoi l’ouverture prochaine d’une usine de transformation par Prince de Bretagne est une bonne nouvelle pour les producteurs bretons ?

Prince de Bretagne va ouvrir son usine de transformation de l’artichaut breton, à Calmez dans les Côtes d’Armor. A ce jour, il…

« Il n’y aura pas de dérogation pour ces molécules », a confirmé la ministre déléguée, malgré l'insistance des professionnels.
Endive : « il n’y aura pas de dérogation » pour les trois molécules qui vont être retirées, prévient la ministre Agnès Pannier-Runacher

Les producteurs d’endives restent sans solution, ni espoir de dérogation, pour désherber et lutter contre les pucerons, suite…

Plusieurs références de fraises françaises en rayon en juin 2024
Retard des fraises françaises : les producteurs lancent un « appel urgent » à la GMS et aux consommateurs

Face à un pic de production de fraises françaises attendu en juin, l’AOPn Fraises Framboises de France lance un appel à la…

Fret ferroviaire : mort du train des primeurs Perpignan-Rungis ou arrêt temporaire ?

La liquidation de Fret SNCF met l’avenir du train des primeurs en grande incertitude. Le futur terminal mixte sur le Min de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes