Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedIn

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

En Alsace, la cueillette de nuit révolutionne la récolte d'asperges

Des problèmes de main-d’œuvre ont poussé la ferme Dollinger à récolter ses asperges la nuit. L’initiative peut surprendre mais ne comporte que des avantages.

Avec l'arrivée de ramasseurs saisonniers espagnols, la ferme Dollinger est passée avec intérêt et satisfaction à la récolte de nuit.
© C.Befve

A peine débarqué de la camionnette, le petit groupe se disperse dans la parcelle. Deux jeunes hommes passent entre les rangées et, comme le ferait un kayakiste, manient une barre de débâchage terminée à chaque extrémité par une boucle métallique. Le reste du groupe sonde déjà les buttes avec une gouge à l’extrémité recourbée pour être plus efficace. Il pourrait être 7 h du matin. Sauf qu’il est 19 h. C’est l’heure habituelle à laquelle débute la « journée » de travail. Et quand les membres du groupe s’interpellent entre les lignes, c’est en espagnol ! « Cela fait vingt-cinq ans que nous faisons appel à des saisonniers étrangers », explique Emmanuel Dollinger, gérant de la ferme éponyme, à Hoerdt, près de Strasbourg. « Longtemps, nous avons embauché des Polonais. A chaque fois, six anciens encadraient deux ou trois jeunes. Les soucis sont apparus en 2015. La génération née après 1985 était moins motivée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

[Coronavirus Covid-19] L'alimentaire et l'agriculture s'adaptent
Le point, en bref, sur les moyens mobilisés et l'adaptation des filières alimentaires face à la crise sanitaire du Coronavirus.
primeur
[Coronavirus Covid-19] Pas de problème d’approvisionnement pour les professionnels des fruits et légumes, mais des inquiétudes
La filière fruits et légumes française fait face à la crise sanitaire liée au Coronavirus Covid-19 tout en étant inquiète pour…
[Coronavirus Covid-19] Les producteurs de légumes face au manque de travailleurs saisonniers étrangers
Qu’ils soient polonais, roumains, espagnols, portugais, les travailleurs saisonniers étrangers ont des difficultés à rejoindre…
[Coronavirus Covid-19] Les fruits et légumes, en crise, restent mobilisés
Semaine 2 : le point, en bref, sur les moyens mobilisés et l'adaptation des filières alimentaires face à la crise sanitaire du…
Samira Lemaire Primeur Uzès
[Coronavirus Covid-19] Samira Lemaire, détaillante en fruits et légumes à Uzès : « Pour éviter les contacts, j’ai ouvert un drive ! »
En cette période, particulièrement compliquée, le drive improvisé de Sam’s Primeur à Uzès dans le Gard témoigne d’un bel exemple…
[Coronavirus Covid-19] Les ventes en ligne de Prince de Bretagne en forte hausse
Même si elles restent modestes, les ventes de légumes de la Sica Saint-Pol-de-Léon sur Amazon ont fortement augmenté depuis l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes