Aller au contenu principal

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

[Salon de l'agriculture] Climat : quel avenir pour les fruits et légumes ?

Inondations, sécheresses, grêle : les événements extrêmes du climat semblent se multiplier ces derniers mois en France et dans le monde. Ils soulignent d’autant plus la vulnérabilité des productions fruitières et légumières face aux changements climatiques.

Les premiers impacts sont déjà visibles sur les productions, notamment sur des critères de phénologie, de qualité du fruit, ou encore sur l’émergence de maladies. Que cela soit à l’amont de la filière ou à l’hiver, la mobilisation commence à s’organiser.

Le challenge est d’autant majeur pour les producteurs, les détaillants ou les chercheurs, que le climat va continuer à se métamorphoser : même avec les précautions d’usage quand on parle de prédictions, cela est désormais sûr. Il est question aujourd’hui d’anticiper pour s’adapter.

Cliquez sur les article de notre dossier ci-dessous.

Au sommaire de ce dossier

C’était le 25 juillet dernier. Une vague de chaleur extrême a frappé l'Europe avec des températures culminant jusqu'à 39-40° C. Les climatologues s’entendent à dire que ce type d’évènements devraient se répéter dans les années qui viennent.   © Données Copernicus Sentinel ...
Climat : une mobilisation générale est requise
L’évolution du climat, aujourd’hui acté par pratiquement tout le monde, aura des répercussions sur toute la filière fruits et légumes.
La région de Murcie travaille sur des variétés d’abricotiers nécessitant peu de froid hivernal. Celles-ci ont une floraison précoce mais cela n’implique pas forcément une récolte précoce. © Mehrajmir13 sous Licence ...
Le sud de l’Espagne développe des solutions alternatives
L’évolution du climat est aussi un sujet de préoccupation pour les pays producteurs européens.
La création de « fermes verticales », ces bâtiments entièrement dédiés à la production légumière, ne se justifierait que lorsque l’agriculture périurbaine, la ceinture verte des villes, est absente.  © Agripolis
Nourrir les villes en 2050 : une équation complexe
Les fermes verticales font le buzz dans l’actualité et dans la filière.
L’eau est indispensable aux producteurs de canneberges : pour la vitalité de la plante mais aussi lors de la récolte du précieux petit fruit (photo) mais des précipitations erratiques les obligent à revoir leur irrigation.   © PixNio
Une agriculture mondiale aussi impactée
Dans de nombreux pays du globe, l’évolution climatique touche les productions fruits et légumes amenant des inquiétudes et des solutions.
Publicité