Aller au contenu principal
Font Size

Drôme
[Coronavirus Covid-19] Le GIE « L’ail drômois » anticipe une hausse de la demande

Le GIE « L’ail drômois » prévoit une hausse de la demande des consommateurs en aulx de qualité. Il souhaite une plus juste rémunération pour les producteurs.

Pour cette campagne d'ail drômois, il y aura une légère hausse des prix  sans impact pour les consommateurs. © GIE L'ail drômois
Pour cette campagne d'ail drômois, il y aura une légère hausse des prix sans impact pour les consommateurs.
© GIE L'ail drômois

La crise du coronavirus peut-elle modifier le comportement des consommateurs vis-à-vis des produits IGP et français ? André Piallat, vice-président et responsable commercial du GIE « L’ail drômois » à Eurre (Drôme), en est intimement persuadé. Il prévoit un retour des consommateurs vers les produits français du terroir. André Piallat possède 20 ha en ail blanc IGP et violet. Il en commercialise pour le GIE 2 000 t/an. Les prévisions en volume devraient rester stables.

« Une clientèle plus sensible aux produits de qualité française »

André Piallat attend le déconfinement pour rencontrer la clientèle du GIE : les négociants, la grande distribution, les enseignes système U, Lidl, Intermarché. « Le contexte actuel de crise sanitaire est inédit. Toutes les cultures sont en place. Nous nous occupons de l’arrosage, du suivi des cultures pour une récolte prévue mi-juin. Nous maîtrisons la situation que ce soit en termes de main-d’œuvre ou cultural », détaille-t-il. « Je m’attends à voir une clientèle plus nombreuse car plus sensible aux produits de qualité française, poursuit le vice-président. Nous répondons à toutes les normes de qualité, GlobalGap, bio, IGP ce qui est porteur pour notre groupement. »

Le GIE regroupe 70 producteurs pour une surface cultivée de 269 ha. Il est divisé en trois collèges : collège ail conventionnel, bio et plants.

Vers une hausse des prix non répercutée au consommateur

Le GIE a beaucoup investi dans l’achat de plants certifiés et dans le matériel. Il prévoit une stabilité des prix mais souhaite réviser ses prix légèrement à la hausse pour les producteurs : « Nous voulons une juste rémunération pour les producteurs d’aulx qui bénéficieront d’une meilleure marge. Chaque année, nous nous calons sur les prix pratiqués en Espagne. Pour cette campagne, il y aura une légère hausse qui n’aura pas d’impact sur l’achat pour les consommateurs. Nos prix pour le négoce en 2019 variaient autour de 2,60 €/kg à 2,80 €/kg selon les calibres. Aujourd’hui le négoce a des besoins importants en aulx. Il achète l’ail argentin qui se négocie autour de 3 €/kg à 3,50 €/kg ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Gérard Malaure
[Coronavirus Covid-19] Gérard Malaure, DG du groupe Primever : « Nous avons pu livrer tous les jours toutes les régions de France malgré les retours à vide de nos camions »
Explosion de la demande de la GMS, rotation des camions compliquée, projets pour l’après Covid-19 : Gérard Malaure, directeur…
En médaillon, Sébastien Lacombe commercialise sa production sous la marque Gouttes du Soleil, qu'il a acquise en 2015. © A. Lasnier
Dans le Tarn-et-Garonne, une parcelle de cerisiers entièrement close par un système de filets et de bâches
Dans le Tarn-et-Garonne, Sébastien Lacombe expérimente un nouveau type d’installation pour protéger ses cerisiers contre…
L’offre des opérateurs français repose sur une tomate cerise HVE en barquette carton de 200 g sous flow-pack. Objectif : contrer l'offre marocaine.  © Rougeline
Une offre de tomates cerise HVE pour contrer l’importation
Intermarché communique sur les tomates cerise HVE en 200 g. L’offre, lancée aussi dans d’autres enseignes, est née d’une…
Les jardiniers produisent un volume de tomates de l'ordre de 400.000 tonnes, selon une estimation du CTIFL. © DR
Tomate : Les potagers pénalisent-ils les ventes ?
Le CTIFL a mené une étude afin de déterminer l’impact de tomates produites dans les potagers des particuliers sur les achats en…
Didier Marques , président de l'UNCGFL : « Les grossistes fruits et légumes ont démontré leur capacité d’adaptation lors de la crise Covid-19 »
Élu le 11 juin, le nouveau président de l'Union nationale du commerce de gros en fruits et légumes (UNCGFL) livre, pour FLD, ses…
United fresh live promo
United Fresh 2020 : la crise sanitaire a fortement touché la filière américaine
United Fresh Produce Association, l’interprofession américaine fruits et légumes tient son Salon de façon dématérialisée cette…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes