Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

[VIDEO] Les dons des agriculteurs en forte hausse

Bonne nouvelle pour les bénéficiaires de l’aide alimentaire. Grâce à la collecte de produits frais organisée par l’association Solaal, en 2019, l’équivalent de 4 millions de repas ont été distribués aux personnes accueillies par les associations. Les dons en provenance de la filière agricole sont en augmentation, en particulier ceux de fruits et légumes. Et le gaspillage alimentaire en diminution.

En 2019, les dons de produits alimentaires par le secteur agricole ont augmenté de 32,5 % par rapport à 2018.

Le volume de 1538 tonnes en 2018 est passé à 2038 tonnes en 2019, soit une augmentation de 500 tonnes en un an. Ce sont essentiellement les dons de légumes qui sont à l’origine de cette hausse et « le relais Solaal Hauts-de-France a fortement contribué à cette évolution », précise l’association dans un communiqué.

Le volume total de 2019 représente l’équivalent de 4 millions de repas distribués aux personnes accueillies par les associations.

Depuis la création de Solaal en 2013, ce sont, au total, 16 500 tonnes de produits agricoles qui ont été distribuées, soit l’équivalent de 33 millions de repas.

Quelques événements marquants en 2019 ont permis de collecter des quantités importantes de produits alimentaires :

. don de plus d’une tonne à l’occasion du Salon international de l’agriculture,

. plus de 200 tonnes de produits lors de la Journée nationale du don agricole,

. plus de 5 tonnes de fruits et légumes, provenant des tours de fruits et légumes, mises en place par l’interprofession des fruits et légumes frais (Interfel),

. près de 600 kg collectés à l’occasion du Tour de France à Albi (31).

Par ailleurs, Solaal continue de gérer les refus d’agréage. Huit entreprises françaises sont ainsi en mesure de faire don de leurs produits dans plus de 86 entrepôts et de bénéficier d’une attestation de don pour bénéficier de la réduction d’impôt. En 2019, les associations ont récupéré environ 1500 kg de fruits et légumes refusés par les centrales et ont fourni des attestations grâce à une meilleure traçabilité de la provenance des produits.

En 2019 toujours, de nouveaux partenariats avec des magasins issus de la coopérative In Vivo (Gamm vert, Bio & co), montrent également une hausse des produits secs.

 

Lire aussi « Solaal propose des dons agricoles connectés »

Et dans Réussir Volailles « un don de 100 000 œufs : l’agriculture soutient la Banque alimentaire »

Les plus lus

[Néo-ruraux] Aménagement routier : les engins agricoles ne passent plus
Les moissonneuses-batteuses, les ensileuses ou les tracteurs avec combiné de semis ne peuvent plus circuler dans ce village,…
Les agriculteurs ont besoin de bras pour continuer à nourrir la population
La filière agricole se mobilise pour subvenir aux besoins alimentaires de la population. Mais la crise du Covid-19 entraîne une…
[Coronavirus] Et si la crise sanitaire changeait le regard des Français sur le monde paysan
Les Français se ruent dans les commerces alimentaires. La peur de manquer leur rappelle que le premier maillon de la chaîne de…
député européen parlement jérémy decerle agriculteur agriculture politique
[Tribune] Jérémy Decerle : "Ah, tiens, l’agriculture est un secteur stratégique"
Avec la crise du coronavirus, la place de l'agriculture et de l'agroalimentaire redevient centrale. Jérémy Decerle, député…
Coronavirus : quelles conséquences et quelles pertes pour l'agriculture et l'agroalimentaire ?
L’économie mondiale vit à l’heure du coronavirus et le marché des matières premières agricoles est dans la turbulence. Les…
Le ministre de l’Agriculture appelle ceux qui n’ont plus d’activité à rejoindre les rangs de l’agriculture
C’est un appel que lance le ministre de l’Agriculture ce 24 mars. En raison de la crise du coronavirus, l'agriculture manque de…
Publicité