Aller au contenu principal

Intrusion et vandalisme
Emmanuel Prévost dit merci à ceux qui l'ont entouré et aidé suite à l'incendie criminel de ses poulaillers

Emmanuel Prévost (à gauche) en compagnie d'Anne-Marie Denis, présidente de la FDSEA de l'Orne et de Jean-Louis Belloche, président de la chambre d'agriculture 61, au lendemain de l'incendie de ses poulaillers.
© Thierry Guillemot / L'Agriculteur normand

C’était dans la nuit du 16 au 17 septembre mais Emmanuel Prévost s’en souvient comme si c’était hier. L’incendie de ses trois poulaillers a laissé l’aviculteur et sa famille sous le choc. « Le jour de l’incendie, j’étais anéanti. Dix années de travail sont parties en fumée », témoigne-t-il dans l’Agriculteur normand. Depuis « la psychose est là », confie-t-il. La nuit, le moindre aboiement du chien provoque désormais un sursaut général des habitants de la maison. A présent, l’éleveur attend avec impatience la démolition des bâtiments. Pour pouvoir reconstruire et poursuivre, « toujours en volaille, mais en changeant de type d’élevage ».

Nouveau projet, nouvelles perspectives. Malgré la violence des actes, l’éleveur a trouvé la force de repartir. Plus d’un mois après les faits, il attend « qu’on retrouve les coupables et qu’ils soient jugés ». Mais il pense aussi à tout ceux qui l’ont « entouré et aidé à surmonter l’épreuve », affirme l’Agriculteur normand. « Nous connaissons cet élan de solidarité dans le monde agricole », observe le jeune agriculteur qui tient à « dire merci ». Merci à ses collègues agriculteurs, merci aux pompiers, merci aux gendarmes, merci aux élus, merci aux organisations agricoles… La liste est longue. Et dans cette énumération, on lit bien sûr aussi : « Merci à ma famille ».

L’intégralité de l’article est à retrouver dans L’Agriculteur normand.

 

 

 

 

Les plus lus

Anne Mottet
Anne Mottet, femme de Thomas Pesquet, défend le plancher des vaches
Chargée de la politique d’élevage à la FAO, l’ingénieure agronome et docteur en agro-écosystème Anne Mottet démontre brillamment…
Boucherie abolition
[Anti-viande] L214 dénonce son attitude : l’animaliste Solveig Halloin en cinq vidéos
Solveig Halloin, militante animaliste et porte-parole de Boucherie abolition, fait le buzz après son intervention critiquée par…
Coupe flexible
Plan protéines : quels agroéquipements éligibles à la deuxième enveloppe de 20 millions d’euros ?
Après le succès du premier, un deuxième appel à projets pour l’aide aux investissements en matériels et agroéquipements dans le…
Protéines
Plan protéines : nouvelle enveloppe de 20 millions d’euros pour aider les agriculteurs à s’équiper
Après le succès du premier, un deuxième appel à projets pour l’aide aux investissements en matériels et agroéquipements dans le…
Retraités agricoles
Retraites : 100 euros de plus par mois pour 227 000 anciens agriculteurs dès décembre
Jean Castex va annoncer ce vendredi 23 avril au matin à Luzillat dans le Puy-de-Dôme la mise en œuvre de la revalorisation des…
[Interview] Marco l’Agricoolteur : l’agriculteur français le plus suivi sur TikTok
A 25 ans, Marc-Antoine Dumoulin est devenu l’agriculteur français le plus en vue sur TikTok. Présent sur le réseau social depuis…
Publicité