Aller au contenu principal

Elections régionales 2021 : agriculteurs et candidats, qui sont-ils ?

Ces 20 et 27 juin prochains, les conseils régionaux vont être renouvelés. Un scrutin qui intéresse beaucoup le secteur agricole. Pour preuve, nombre d’agriculteurs figurent sur les listes des principaux partis.

Olivier Allain
Compte twitter Nous la Bretagne
© Le 17 juin en présence de Julien Denormandie, le candidat LREM Olivier Allain, colisiter de Thierry Burlot, en campagne.

Selon un sondage Elabe publié le 17 juin, entre 59% et 64% des électeurs pourraient s’abstenir dimanche lors du premier tour des élections régionales, ce qui constituerait un record pour ce scrutin. Un secteur semble néanmoins mobilisé si l’on en croît le nombre de ses représentants figurant sur les listes des principaux partis : il s’agit du secteur agricole. Si à l’occasion de la Pac 2023-2027 les régions devraient perdre la gestion d’une partie des fonds européens du second pilier, « avec la gestion des cantines des lycées, l’animation des politiques de l’eau, et sa compétence très large de développement économique, la région reste un acteur de poids des politiques agricoles françaises », comme le rappellent nos confrères d’Agra Presse.

Tour de piste des candidats agriculteurs non exhaustif.

Lire aussi : Régionales : tour de France des enjeux agricoles

Les regards se tournent notamment vers la Bretagne, où PS et LREM n’ont pas réussi à se mettre d’accord. Face au président sortant Loïg Chesnais-Girard, le candidat LERM Thierry Burlot compte comme tête de liste dans les Côtes d’Armor Olivier Allain, actuel vice-président à l’agriculture du conseil régional. Eleveur de bœufs label Rouge, il a présidé la chambre d’Agriculture des Côtes d’Armor. Lors d’un échange organisé le 3 juin, par JA et FRSEA Bretagne, le journal Terra a noté ses engagements en faveur de l’agriculture. Parmi eux : « renforcer les moyens budgétaires de la Région en faveur de l’agriculture, notamment sur le second pilier de la Pac et prioriser les financements vers les territoires qui en ont le plus besoin. Il soutient les deux principes suivants : compétitivité et agroécologie ».

Lire : JA et FRSEA Bretagne échangent sur l’agriculture avec les listes aux élections régionales

Autre région, autre enjeu. Un duel se prépare dans les Hauts-de-France entre le président sortant Xavier Bertrand et le Rassemblement national dont Sébastien Chenu se trouve en tête de liste. En cinquième place de cette liste figure le président de la Coordination rurale du Nord Carlos Descamps. Lors d’un débat organisé le 11 juin dans le Gaec Verbeke d’Aix-en-Pévèle, Carlos Descamps, se qualifiant de « cinquième génération d’agriculteurs périurbains » a déclaré : « il faut qu’on redore notre image, car elle a été salie, ternie », selon l’Oise agricole. Ses pistes pour l’agriculture : le localisme et l’économie circulaire pour « plus de patriotisme économique ».

Lire : FRSEA et JA tendent le micro aux candidats

Dans les Pays de la Loire dont l’issue des élections régionales reste incertaine, plusieurs personnalités agricoles se sont engagées dans les listes de tête. La candidate Les Républicains Christelle Morançais qui a lancé la mise en œuvre du programme national « fermes laitières bas carbone » a recruté le secrétaire de la FDSEA 44 François Guyot. Marie-Thérèse Bonneau, vice-présidente de la fédération nationale des producteurs de lait, a pour sa part rejoint François de Rugy (LREM) sur la liste de Vendée. Alors que l’ancien président de la Confédération paysanne de Loire-Atlantique Dominique Deniaud se retrouve sur la liste socialiste de Guillaume Garot.

En région Paca, où la campagne est centrée sur le duel entre Thierry Mariani (RN) et Renaud Muselier (LR soutenu par LREM), ce dernier compte sur ses listes, Fabienne Joly, viticultrice à Pourrières et présidente de la Chambre d’agriculture du Var.

En Nouvelle Aquitainele président de sortant Alain Rousset (PS) semble en bonne position après plus de vingt ans de règne, ce dernier renforce ses engagements en matière de transition agroécologique avec notamment de fortes ambitions pour le bio. Et pour ce faire, le président actuel du Conseil régional a débauché Guillaume Riou, ex-président de la fédération nationale pour l’agriculture biologique, qui se retrouve en tête de la liste dans les Deux-Sèvres.

Dans le grand Est, un duel entre le président sortant Jean Rottner (LR) et la liste RN conduite par Laurent Jacobelli se profile. Derrière Jean Rottner, figurait déjà Philippe Mangin, président du groupe Invivo et ex-président de la Coopération agricole. Béatrice Moreau, a quitté la présidence de la chambre d’agriculture de la Marne, pour prendre la deuxième place de la liste LR de la Marne, derrière le maire de Reims.

Lire aussi : Elections régionales : pourquoi la FNSEA s’inquiète de l’abstention chez les agriculteurs

En Centre-Val de Loire, le candidat LREM Marc Fesneau, ministre chargé des relations avec le Parlement et ancien cadre de chambre d’agriculture, a promis de doubler le budget consacré à l’agriculture et compte sur sa liste : Etienne Gangneron, vice-président de la FNSEA, et Franck Moreau, secrétaire général de la Fédération nationale de éleveurs de chèvres.

En Occitanie, la présidente sortante socialiste Carole Delga qui semble gagnante selon les sondages compte notamment, en tête de Liste des Hautes-Pyrénées, Jean-Louis Cazaubion, agriculture retraité, vice-président sortant de la région en charge de l’agroalimentaire et de la viticulture, plusieurs vignerons, mais aussi José Bové, qualifié de « paysan » et « ancien député européen », pour l'Aveyron.

A noter également la présence de Emmanuel Ferrand, agriculteur à Saint-Pourçain-sur-Sioule, sur la liste de l’Allier de Laurent Wauquiez (LR-UDI) en Auvergne-Rhône Alpes ou encore de Clotidle Eudier, agricultrice et vice-présidente sortante chargée de l’agriculture, en tête de liste en Seine-Maritime pour l’équipe Vivre la Normandie d’Hervé Morin (Centre-LR) qui compte aussi pour la Manche la bergère Stéphanie Maubé devenue maire de Lessay. En Bourgogne Franche-Comté, la liste de présidente sortante Marie-Guite Dufay compte par exemple l’agriculture de la Saône Christian Morel pour le Doubs.

 

 

 

 

Les plus lus

Les Touristes
Les touristes, mission agriculteurs : pourquoi le directeur du lycée agricole a validé l'émission d'Arthur sur TF1
Le lycée agricole de Contamine-sur-Arve en Haute-Savoie a accueilli en immersion cinq humoristes et une ancienne miss France pour…
Ecole Hectar
Hectar : l’enseignement agricole public manifeste contre l’école de Xavier Niel
Treize organisations syndicales et associations de l’enseignement agricole public appellent à manifester ce mardi 29 juin dans…
Farming simulator
On en sait plus sur la sortie de Farming Simulator 22
Le jeu de simulation agricole, déjà en précommande, sortira le 22 novembre 2021. Son éditeur Giants Software annonce la…
Première mondiale - Une usine pour le recyclage des ficelles et filets agricoles annoncée pour 2022
L’entreprise normande RecyOuest a annoncé le 9 juillet son projet de construction d’une usine de recyclage des ficelles et filets…
Hélène Thouy
Parti animaliste : cinq choses à savoir sur Hélène Thouy candidate à la Présidentielle
Hélène Thouy, coprésidente du Parti animaliste, s’est déclarée le jeudi 1er juillet dernier candidate à l’élection…
Moissonneuse
Moisson 2021 : la Covid-19 empêche le grand public de retourner dans les moissonneuses
Comme en 2020, David Forge agriculteur et youtubeur a mis en sommeil son site moissonneuse.fr, à cause de la Covid-19. Il n’…
Publicité