Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Tendance du 1er décembre

Oléagineux : évolution des cours en ordre dispersé

Xavier Olry
04 déc 2017
La Dépêche - Le Petit Meunier
Courbe bleue : Colza Rendu Rouen en €/t ; Courbe verte : Tournesol Rendu Saint Nazaire

Les prix du colza sur le marché physique français se sont effrités, vendredi, dans le sillage du marché à terme européen et du canola sur Winnipeg. Par contre, les cours du soja sur Chicago ont suivi la tendance haussière du pétrole. Ils ont également été soutenus par une légère dépréciation du dollar face à l’euro, qui rend les marchandises états-uniennes plus compétitives à l’international. Les cours des huiles à Rotterdam (soja, colza et tournesol) ont emboité le pas de la fève, engrangeant 5 €/t sur l’échéance la plus proche. Les prix du tournesol sur les places hexagonales sont, quant à eux, stationnaires. Le marché de Kuala Lumpur était fermé, vendredi, pour cause de jour férié.


Le soja sur Chicago s’est apprécié, vendredi, en raison de conditions météo qui s’annonçaient, vendredi, moins propices au bon développement des cultures qu'attendu (risque de déficit hydrique sur les cinq à dix jours), en Argentine et au Brésil. Les semis de soja argentins sont effectués à hauteur de 42,5 % au 29 novembre (+8,5 points par rapport à la semaine précédente), soit dix points de moins qu’en moyenne à cette date. Au Brésil, ils seraient davantage avancés. Le risque de voir se développer dans le courant de l’hiver le phénomène naturel La Nina s’est par ailleurs accru.
Côté fondamentaux, la Commission européenne a révisé à la baisse la production de colza de l’UE, à 21,7 Mt, contre 22,3 Mt le mois dernier. En Ukraine, les semis de colza s’élèveraient à 864 000 ha, soit 112 % des surfaces prévues. Au Canada, les opérateurs sont dans l’attente de la publication, le 6 décembre par StatCan, de l’estimation officielle de production 2017 de canola.
Concernant le pétrole, la hausse du prix du baril est à mettre sur le compte de l’accord conclu lors de la réunion de l’Opep, le 30 novembre. Les partenaires de l’organisation des pays exportateurs d’or noir ont décidé de prolonger de neuf mois leurs quotas de production de brut, afin de stabiliser le redressement des prix du pétrole.

 

 

Marchés à terme de Chicago du 1 décembre 2017

Matières premières Clôture Chicago
Soja 994,25 cents/bois.
Tourteaux de soja 328,20 $/t
Huile de soja 33,60 cts/livre

Clôture Euronext du 1 décembre 2017

Colza (Euronext)
Echéance Clôture
Févr. 2018 366,75
Mai 2018 369,00
Août 2018 356,75
Volume 7448
Huile de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Mars 2018 731,50
Juin 2018 718,50
Sept. 2018 698,50
Volume 0
Tourteaux de colza (Euronext)
Echéance Clôture
Mars 2018 184,50
Juin 2018 197,50
Sept. 2018 169,00
Volume 0

Cotations des marchés internationaux du 1 décembre 2017

Energie Echéance Valeur à la clôture
Pétrole (Nymex) Janv. 2018 58,36 $

 

Indices des frets maritimes du 1 décembre Variation
Baltic Dry Index (BDI) 1626 48,00
Baltic Panamax Index (BPI) 1494 61,00
Baltic Capesize Index (BCI) 4025 177,00
Baltic Supramax Index (BSI) 944 3,00

Evolution dollar / euro du 1 décembre 2017

 

Devise Valeur à la clôture
1 dollar US 0,8414 euro
1 euro 1,1885 dollar
Publicité