Aller au contenu principal

Novel food
Le criquet migrateur, deuxième insecte validé en tant qu’aliment en Europe

Après le vers de farine en mai dernier, la Commission européenne vient de reconnaître un deuxième insecte comme aliment : le criquet migrateur.

aliment UE criquet migrateur
Le criquet migrateur est le deuxième insecte validé comme aliment par la Commission européenne.
© Pixabay

Le criquet migrateur, Locusta migratoria, qui appartient à la famille des Acrididae sera, selon la Commission européenne, peut désormais être vendu en Europe sous forme surgelée, séchée ou en poudre à destination de l'alimentation humaine. Elaboré par la société Fair Insects (acquise par le Néerlandais Protix), il sera commercialisé par la société  comme snack ou apparaîtra comme ingrédient dans certains produits alimentaires. Une évaluation scientifique rigoureuse effectuée par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) a précédé l’autorisation de mise sur le marché validée par tous les Etats membres. L’actuel règlement qui s’applique depuis le 1er janvier 2018 sur les nouveaux aliments aide les entreprises du secteur alimentaire à commercialiser des aliments innovants sur le marché de l’UE, tout en garantissant leur sécurité, et concerne tous les aliments qui n’ont pas été consommés dans l’UE dans une large mesure avant le 15 mai 1997. Il concerne des aliments aussi divers que les insectes, les algues, les nouvelles protéines végétales ou les aliments traditionnels en provenance de pays tiers, et doit contribuer aux objectifs du pacte vert et de la stratégie «De la ferme à la table».

Selon la FAO, les insectes sont une source alimentaire très nutritive et saine avec une teneur élevée en matières grasses, en protéines, en vitamines, en fibres et en minéraux et dans le cadre d’Horizon Europe, un programme de financement de la recherche et de l’innovation, les protéines à base d’insectes sont considérées comme l’un des domaines clés de la recherche. Même si, à l’heure actuelle, la commercialisation d’insectes représente une niche sur le marché européen, aujourd’hui, neuf autres dossiers concernant des insectes ont été déposés et feront l’objet d’une évaluation de la sécurité par l’Efsa.

Les plus lus

Une pétition lancée pour demander la dissolution de l’association L214
Agacés par les actions menées par l'ONG animaliste, des agriculteurs ont lancé le 13 novembre une pétition en ligne pour demander…
Plein de gazole non routier
Flambée du GNR : les entreprises de travaux agricoles demandent le remboursement anticipé de la TICPE
La fédération nationale des entrepreneurs des territoires demande le remboursement partiel anticipé de la TICPE sur le gazole non…
Et si une agriculture intensive préservait mieux l’environnement ?
Une étude que vient de publier l’université de Cambridge arrive à une conclusion à laquelle on ne s’attendait pas vraiment : une…
vaches limousines avec colliers Nofence sous les pommiers.
« Nous testons les clôtures virtuelles pour faire du pâturage tournant »
Soutenus par le conseil régional et la chambre régionale d’agriculture d’Ile-de-France, Florentin Genty et son frère Germain du…
Pacifica et Groupama annoncent une augmentation de l’assurance récolte de 10 à 25 % en 2022
Chez Pacifica et Groupama, une hausse des primes de l’assurance multirisque climatiques est prévue en 2022. Pour ces Pacifica,…
Le PDG d’Ecomiam ne veut pas céder aux attaques de l’association L214
Le 8 novembre, l’entreprise Ecomiam a été « attaquée » par l’association L214. Coups de téléphone, mails, messages publiés sur…
Publicité