Aller au contenu principal

[Covid-19] Le Salon de l’herbe et des fourrages est maintenu

Le Salon de l’herbe est, pour l’instant, maintenu. L’événement organisé en plein air doit se dérouler les 27 et 28 mai dans les Vosges. Dans le contexte de crise sanitaire, la société organisatrice Profield Events, reste néanmoins prudente. Un report reste possible. En cas d’annulation, les tickets des visiteurs seront intégralement remboursés.

© Profield Events

Le Salon de l’herbe et des fourrages reste programmé les mercredi 27 et jeudi 28 mai 2020 à Poussay. Organisé tous les 3 ans dans les Vosges, cet événement « outdor » accueille 27 000 visiteurs. Depuis le mois d'août 2019, les équipes de Profield Events ont ainsi semé et entretenu les 30 hectares du site.

 

Report ou annulation du Salon de l’herbe sont encore possible

Si la manifestation est maintenue, son périmètre est néanmoins adapté. Le Salon de l'herbe devait accueillir pour la première fois les Journées Internationales de la Prairie. Cette opération est finalement annulée. « L’organisation d’un évènement transfrontalier parait très compliquée dans la mesure où il est impossible de se prononcer sur les prochaines mesures de confinement ou de rassemblements, en France comme à l'étranger », indique Profield Events dans un communiqué.

Lire aussi
Coronavirus : Macfrut est reporté en septembre

 

Les billets des visiteurs remboursés à 100 %

Le gouvernement ne communique pas sur la date de fin de confinement lié au coronavirus. Une durée de 6 semaines semble probable. Dans ce contexte incertain, le Salon de l’herbe et des fourrages pourrait également être décalé les 3 et 4 juin ou les 10 et 11 juin. Néanmoins, l’annulation de la manifestation n’est pas écartée. Dans ce cas, les organisateurs s’engagent à rembourser 100% des billets d'entrée des visiteurs et 70% du montant total de la participation des exposants.

 

Les plus lus

Quel que soit le scénario envisagé, tous les secteurs connaîtront une diminution de leur production oscillant entre 5 et 15%, l’élevage étant le secteur le plus durement touché, selon l'étude.
Agriculture en Europe : les prédictions funestes d’une étude cachée
L’étude du centre commun de recherche européen, sortie sans aucune promotion en plein été, fait couler de l’encre en cette…
Océane Future agricultrice : « Il y a beaucoup trop de préjugés sur les femmes en agriculture »
A 19 ans, Océane est agricultrice et active depuis déjà 5 ans sur les réseaux sociaux. Elle se destinait à ce métier depuis…
Eric Piolle, actuel maire de Grenoble, et candidat aux primaires écologistes souhaite que la filière de l’élevage se transforme pour aller davantage vers des fermes de petites tailles.
Eric Piolle : « Je propose de créer 25 000 fermes communales et agroécologiques »
Eric Piolle, actuel maire de la ville de Grenoble, se présente aux primaires écologistes (premier tour du 16 au 19 septembre…
Stéphane Le Foll
Stéphane Le Foll : « le seul problème du monde agricole c'est de penser qu’il faut produire plus »
Ex-ministre de l’Agriculture et actuel maire du Mans, Stéphane Le Foll a annoncé se présenter à une primaire socialiste qu’il…
Constance, jouée par Diane Rouxel, veut reprendre la ferme de son père, incarné par Olivier Gourmet, et la sauver de la faillite.
[Film] « La Terre des hommes » : élevage, pouvoir et domination
Constance, fille d’éleveur charolais, veut reprendre, avec son fiancé, l’exploitation agricole de son père et la sauver de la…
Le prix de la coque d'un bâtiment d'élevage aurait augmenté de 31% depuis 2018.
La flambée des prix des matériaux de construction leste les coûts de l’élevage
Bois, acier, isolants, tôles… Les matériaux de construction voient leurs prix s’envoler depuis l’automne dernier et cela pèse sur…
Publicité