Aller au contenu principal

[Covid-19] Le Salon de l’herbe et des fourrages est maintenu

Le Salon de l’herbe est, pour l’instant, maintenu. L’événement organisé en plein air doit se dérouler les 27 et 28 mai dans les Vosges. Dans le contexte de crise sanitaire, la société organisatrice Profield Events, reste néanmoins prudente. Un report reste possible. En cas d’annulation, les tickets des visiteurs seront intégralement remboursés.

© Profield Events

Le Salon de l’herbe et des fourrages reste programmé les mercredi 27 et jeudi 28 mai 2020 à Poussay. Organisé tous les 3 ans dans les Vosges, cet événement « outdor » accueille 27 000 visiteurs. Depuis le mois d'août 2019, les équipes de Profield Events ont ainsi semé et entretenu les 30 hectares du site.

 

Report ou annulation du Salon de l’herbe sont encore possible

Si la manifestation est maintenue, son périmètre est néanmoins adapté. Le Salon de l'herbe devait accueillir pour la première fois les Journées Internationales de la Prairie. Cette opération est finalement annulée. « L’organisation d’un évènement transfrontalier parait très compliquée dans la mesure où il est impossible de se prononcer sur les prochaines mesures de confinement ou de rassemblements, en France comme à l'étranger », indique Profield Events dans un communiqué.

Lire aussi
Coronavirus : Macfrut est reporté en septembre

 

Les billets des visiteurs remboursés à 100 %

Le gouvernement ne communique pas sur la date de fin de confinement lié au coronavirus. Une durée de 6 semaines semble probable. Dans ce contexte incertain, le Salon de l’herbe et des fourrages pourrait également être décalé les 3 et 4 juin ou les 10 et 11 juin. Néanmoins, l’annulation de la manifestation n’est pas écartée. Dans ce cas, les organisateurs s’engagent à rembourser 100% des billets d'entrée des visiteurs et 70% du montant total de la participation des exposants.

 

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Le kernza, une céréale pérenne, « modèle et prometteuse » pour diversifier les systèmes
C’est une nouvelle culture qui pourrait diversifier les systèmes. Le kernza est une céréale pérenne. Elle fait l’objet de…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Franck Reynier dit « Non au RIP » sur Facebook : « Nous avons trop subi, on est en train de réagir »
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
« Le RIP pour les animaux s’essouffle » observe Jean-Baptiste Moreau, éleveur et député
Jean-Baptiste Moreau est agriculteur dans la Creuse et député. Il se prononce contre le projet de référendum sur les animaux…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
Publicité