Aller au contenu principal

Une unité de recherche de pointe pour la filière caprine

Deux nouvelles halles viennent de voir le jour à Osmoy, dans le Cher, sur le site de recherche petits ruminants de l’Inrae. Ovins et caprins vont bénéficier de ce dispositif de pointe au service de la transition agroécologique.

La fierté des équipes était palpable le 6 octobre 2022 lors de l’inauguration des nouvelles halles de l’Inrae dédiées aux petits ruminants à Osmoy (Cher). François Bonneau, président du conseil régional Centre-Val de Loire, et Philippe Mauguin, président-directeur général de l’Inrae, ont présidé la cérémonie, dévoilant un dispositif expérimental d’envergure pour le phénotypage* des petits ruminants ovins et caprins. « Cette installation inédite en Europe est dédiée aux recherches, notamment en génétique, pour soutenir le développement de systèmes d’élevage durable de chèvres et de brebis, valorisant les fourrages, a exposé Philippe Mauguin. Elle permettra d’accélérer les recherches sur la santé et le bien-être des animaux, et sur leurs capacités génétiques à s’adapter face à la nécessaire transition agroécologique des élevages. »

60 distributeurs individuels

Cette nouvelle infrastructure expérimentale Inrae est composée de deux bâtiments, dont une halle de phénotypage à haut débit commune aux brebis et chèvres de 1 800 m2, permettant d’étudier les caractères liés à l’utilisation des ressources fourragères, la santé et le comportement, ainsi que les émissions de méthane. Cette première unité comprend douze parcs de 50 m2, permettant de mener trois expérimentations en simultané. Chaque parc est équipé d’un distributeur automatique de concentré, de trois distributeurs automatiques de fourrages et d’un abreuvoir. Ces soixante distributeurs sont autonomes, en mode libre ou rationné. Ils enregistrent les visites, les consommations individuelles en eau, fourrages et concentrés. Un système de pesée est intégré à l’abreuvoir. Ce dispositif permet de travailler sur un nombre d’animaux important, nécessaire pour la recherche génétique entre autres, avec des mesures précises et dans un environnement contrôlé.

Concilier élevage et expérimentations

La seconde serre de 2 800 m2 héberge le troupeau caprin, un laboratoire, une salle de transformation fromagère et une nurserie pour l’étude des caractères de consommation de lait et de bien-être des jeunes animaux (ovins ou caprins).

Porté par l’unité expérimentale « Pôle de phénotypage des petits ruminants (UE P3R) » de l’Inrae, ce dispositif scientifique de pointe a été financé dans le cadre du contrat de plan État-Région 2015-2020 et a bénéficié, à ce titre, du soutien financier de l’Inrae, de la Région Centre-Val de Loire et de l’Europe pour un total de 4,175 millions d’euros.

* Le phénotypage consiste à distinguer des caractères observables d’un individu résultant des effets conjugués de son génotype (sa constitution génétique) et de l’environnement dans lequel il évolue (poids, couleur du pelage, production et composition du lait).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

Les démonstrations de découpe sont toujours impressionnantes. Paul Tribot Laspière, du service qualité des carcasses et des viandes à l'Institut de l'élevage, a présenté les différentes modalités de présentation des morceaux.
À la reconquête de l’engraissement des chevreaux
Après trois années d’essais et d’échanges pour une meilleure valorisation de la viande de chevreau, le projet ValCabri a présenté…
Accueillez-vous des stagiaires sur votre exploitation ?
Accueillez-vous des stagiaires sur votre exploitation ?
La formation des futurs éleveurs et éleveuses de chèvres, que ce soit par baccalauréat professionnel, BTS ou certificat de…
La revalorisation du prix du lait de chèvre se poursuit
La revalorisation du prix du lait de chèvre se poursuit
La hausse générale du prix du lait de chèvre est de 78,50 € en août par rapport à 2021. L’Ipampa lait de chèvre est, lui,…
Rencontres installation caprine en Nouvelle-Aquitaine
Le 2 décembre prochain, l'Anicap et le Brilac organisent à Melle (79) une journée d’échange  sur l'installation-transmission à…
Éleveurs contre teufeurs et squatteurs de terrains agricoles
Voir ses terres ou ses bâtiments occupés sans son avis par des personnes pas toujours respectueuses ne plaît à personne. Pourtant…
Plus de 400 visiteurs, éleveurs, conseillers, étudiants, ont participé à la quatrième journée technique Cap'vert sur le site Inrae de Lusignan. La viande caprine a été mise à l'honneur lors de la pause déjeuner.
Une journée Cap'Vert pour adapter les élevages caprins au changement climatique
La quatrième édition de la journée technique Cap’vert, organisée sur le site Inrae de Lusignan, a rencontré un franc succès.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre