Aller au contenu principal

Simplification du travail avec les rations mélangées pour les chèvres

Stade ultime de l’automatisation de la distribution de la ration, les robots d’alimentation apportent fourrages et concentrés à l’auge en ration mélangée. Un investissement conséquent qui demande de la précision dans les réglages.

« Les rations mélangées sont moins fréquentes en élevage caprin qu’en vaches laitières, avance Bertrand Bluet, chef de projet fourrage caprin à l’Institut de l’élevage. Au-delà de diminuer l’astreinte et la pénibilité, elles limitent le comportement de tri des chèvres. Limitent seulement, parce que la chèvre trie toujours, sourit-il. Chaque outil a ses spécificités et il faut trouver l’organisation pour un bon fonctionnement. Une 'bonne' ration mélangée dépend plus de bonnes pratiques d’utilisation que du choix de l’outil. »

L’éleveur doit donc apprendre à travailler avec le robot : proportion de chaque aliment, ordre d’incorporation temps de mélange, réglage des outils… Il faut également faire attention à ne pas détruire le fourrage, ne pas le défibrer ou détruire feuille luzerne par exemple. Attention au réglage de la machine et des couteaux notamment.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

Accueillez-vous des stagiaires sur votre exploitation ?
Accueillez-vous des stagiaires sur votre exploitation ?
La formation des futurs éleveurs et éleveuses de chèvres, que ce soit par baccalauréat professionnel, BTS ou certificat de…
Les démonstrations de découpe sont toujours impressionnantes. Paul Tribot Laspière, du service qualité des carcasses et des viandes à l'Institut de l'élevage, a présenté les différentes modalités de présentation des morceaux.
À la reconquête de l’engraissement des chevreaux
Après trois années d’essais et d’échanges pour une meilleure valorisation de la viande de chevreau, le projet ValCabri a présenté…
La revalorisation du prix du lait de chèvre se poursuit
La revalorisation du prix du lait de chèvre se poursuit
La hausse générale du prix du lait de chèvre est de 78,50 € en août par rapport à 2021. L’Ipampa lait de chèvre est, lui,…
Rencontres installation caprine en Nouvelle-Aquitaine
Le 2 décembre prochain, l'Anicap et le Brilac organisent à Melle (79) une journée d’échange  sur l'installation-transmission à…
D’après les hypothèses de l’Institut de l’élevage, le coût de production des producteurs fermiers caprins augmenterait en moyenne de 240 à 500 euros les 1 000 litres par rapport à 2021.
Augmenter le prix de ses fromages face à la hausse des intrants
Aliments, engrais, matériaux… mais aussi énergie, emballages, coût de la main-d’œuvre, chez les producteurs fermiers, tous les…
Éleveurs contre teufeurs et squatteurs de terrains agricoles
Voir ses terres ou ses bâtiments occupés sans son avis par des personnes pas toujours respectueuses ne plaît à personne. Pourtant…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre