Aller au contenu principal

Préparer les chèvres à la réforme pour éviter saisies et pénalités

Des mesures de prévention peuvent éviter une saisie totale ou partielle de la carcasse en abattoir pour des motifs sanitaires, source de perte de valorisation. Rappels pour prévenir pénalités et amendes.

Les abcès sont à l'origine de plus de 15 % des saisies en abattoir.
Les abcès sont à l'origine de plus de 15 % des saisies en abattoir.
© B. Morel

« La gestion de la réforme des chèvres est une problématique à ne pas négliger en élevage », rappelle Interbev. La réforme d’un animal s’inscrit, en principe, dans le cadre de décisions tactiques ou stratégiques, que ce soit pour un ajustement à court terme de l’effectif du troupeau ou des objectifs à long terme d’amélioration génétique, de performance économique.

« Pour des raisons de bien-être animal, il est indispensable de s’assurer que les chèvres qui sont envoyées à la réforme sont aptes au transport, dans un cadre réglementaire européen très strict et qui sera amené à se renforcer davantage, précise l’interprofession. Les principaux motifs de saisie des chèvres en abattoir sont les arthrites (plus de 30 %) puis les abcès (plus de 15 %). Mettre des moyens d’action sur ces deux points permet à l’éleveur de limiter les risques de perte de valeur des carcasses en évitant des saisies par les vétérinaires en abattoir. » Des fiches à destination des éleveurs ont été élaborées par Idele et Interbev Caprins sur les quatre principales causes de saisie en abattoir et les mesures de prévention des maladies liées. Elles sont disponibles sur le site Interbev.

L’éleveur est responsable de l’aptitude au transport de ses animaux

Les individus répondant à un de ces critères ne doivent pas être transportés : les animaux trop jeunes : les chevreaux dont le cordon n’est pas encore sec et complètement cicatrisé ne sont pas aptes au transport. Les animaux malades, blessés ou en état de faiblesse physiologique, et notamment les animaux incapables de bouger par eux-mêmes sans souffrir, incapables de se déplacer sans assistance, présentant une blessure ouverte grave. Les femelles en fin de gestation ou venant de mettre bas : il s’agit des chèvres ayant mis bas dans la semaine précédant le transport, ou les chèvres prêtes à mettre bas et notamment lorsque la durée de gestation écoulée dépasse 90 % de la durée totale de gestation.

« Il est recommandé dans tous les cas de ne pas envoyer de chèvre gestante à l’abattoir. En cas de stade avancé de gestation chez la chèvre, l’éleveur s’expose à une amende ».

Les plus lus

Robot d'alimentation Lely Vector
« Robot d’alimentation, pluie de paille, génétique et cube d’aliments pour gagner en performance et en confort »
Dans la Vienne, l’élevage caprin la SCEA Du bois du Theil multiplie les investissements en misant sur la robotisation, l’…
Fromage sainte maure de touraine AOP
Les résultats du concours de fromages fermiers de chèvre Fromagora 2024
Fromagora, le concours national de fromages de chèvre fermiers, a distribué 74 médailles dont 27 médailles d’or, 31 d’argent et…
Traite des chèvres et contrôle laitier en Haute-Savoie
1 023 kg de lait par an et par chèvre au contrôle laitier en 2023
Les chèvres au contrôle laitier ont produit 1 023 kilos de lait en moyenne en 2023. L’autre tendance est l’allongement…
Trois éleveurs dans une prairie devant des moutons
« Pas satisfaits de nos ray-grass italiens, nous avons adopté les mélanges suisses »
Par rapport au ray-grass italien, le mélange de plusieurs espèces prairiales offre un meilleur rendement, une pousse plus étalée…
Chèvres en Espagne
Lait de chèvre : « Baisse de l’export espagnol et tensions sur la poudre hollandaise »
Le marché du lait de chèvre évolue avec une baisse de la production espagnole et des tensions sur l’export de poudre de lait…
Flacon de vaccin Gudair
Paratuberculose : autorisation de mise sur le marché du vaccin Gudair
Le vaccin Gudair est autorisé en France pour aider à lutter contre la paratuberculose chez les ovins et caprins.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre