Aller au contenu principal

Les questions à se poser lors de la conception de sa chèvrerie

La construction et l’aménagement d’une chèvrerie nécessitent la prise en compte de multiples aspects et résultent donc d’un compromis. L’objectif est de faciliter une conduite d’élevage prenant en compte le confort des animaux et de l’éleveur, pour favoriser une bonne santé du troupeau.

Lors de la conception, la réflexion sur les évolutions possibles du bâtiment a toute son importance.
Lors de la conception, la réflexion sur les évolutions possibles du bâtiment a toute son importance.
© J.-Y. Blanchin

« La réflexion sur le bâtiment doit se faire à long terme, en pensant aux évolutions possibles dès la phase d’installation, explique Jean-Yves Blanchin ingénieur à Idele. Lorsque l’on est en phase d’installation, on peut commencer par réaliser le bâtiment nécessaire au troupeau initial tout en ayant en tête le troupeau final. Par exemple, à partir d’un bâtiment pour 70 chèvres, il faut voir si la circulation permet de l’allonger facilement et si les accès sont adaptés en cas d’agrandissement. »

Le lieu

L’implantation du bâtiment est conditionnée par la réglementation, les accès sur l’exploitation qui doivent être faciles pour les intervenants, la surface du terrain (au moins 1 hectare pour accueillir les bâtiments annexes), et la géographie qui a notamment des implications concrètes sur la ventilation.

Le cheptel et la traite

Combien de chèvres ? Combien de lots ? Quelle prévision d’agrandissement éventuel ? Quel type de salle de traite ? Quelle gestion de la traite (entrées, sorties, aire d’attente, ordre et circulation des animaux) ? Cela conditionnera la taille, le type de bâtiment et l’agencement des lots et de la salle de traite dans le bâtiment . Par exemple : un tunnel pour moins de 50 chèvres, un agencement longitudinal pour 250 chèvres ou transversal pour 500 chèvres...

Quel logement pour les chevrettes ? Au-dessus de 60 chevrettes par an, il est recommandé d’avoir un bâtiment dédié, la nurserie, pour faciliter le travail autour des soins aux jeunes.

Que prévoir en cas d’animaux malades ou d’introduction de nouveaux animaux : une infirmerie, des parcs en vue d’un isolement temporaire ?

La repro

Quelles modalités de gestion de la reproduction : recours à l’insémination animale, à un conditionnement lumineux, à un effet mâle, à une détection des chaleurs ? Quelles implications pour le logement des boucs ?

L'alimentation

Quel système d’alimentation et de distribution ? Par exemple, le couloir d’affourragement doit être d’une largeur de 5 mètres pour permettre une éventuelle mécanisation.

Les effluents

Quelles modalités de gestion des effluents ? Le stockage du fumier doit se faire à l’écart de la chèvrerie, des habitations et des lieux de passages fréquentés, et être à l’abri du vent. L’objectif est de limiter la dispersion de particules qui pourraient être contaminées (attention par exemple aux risques de transmission par voie aérienne dans le cas de la fièvre Q), ainsi que la prolifération des mouches.

La main-d'œuvre

Quelle main-d’œuvre disponible ? Cela va conditionner le niveau de mécanisation et donc l’aménagement du bâtiment.

Une attention particulière pour l’installation électrique

Quelques règles sont à respecter pour l’installation électrique. Une prise de terre fonctionnelle est obligatoire. Elle permet l’écoulement dans le sol des coups de foudre et des courants de fuite de l’installation électrique. Il est indispensable de tester son efficacité avant la mise en service du bâtiment. Tous les éléments métalliques du bâtiment doivent être connectés en parallèle à la prise de terre. Les clôtures électriques reliées au bâtiment doivent avoir leur propre prise de terre, située en dehors du bloc de traite. Il faut également vérifier que les clôtures ne créent pas de champs magnétiques auxquels les animaux seraient sensibles.

Le saviez-vous ?

- Règlement sanitaire départemental (RSD) : une chèvrerie doit se trouver à plus de 50 m d’un tiers (on recommande plutôt 100 m) et à plus de 35 m d’une source, d’un forage ou d’un cours d’eau.

- Règles d’urbanisme : une chèvrerie doit être implantée en zone constructible, et respecter les règles d'urbanisme par rapport aux voies et aux limites de propriété.

Les plus lus

Agrial veut séduire les futurs installés en élevage caprin
Pour assurer le renouvellement des actifs de ses 600 adhérents caprins, la coopérative Agrial promeut le métier d’éleveur de…
Gwenaëlle et Julien Ravon et leurs quatre enfants, Pierre-Louis, Valentin, Eulalie et Baptistin, sont installés à Saint-Mathurin en Vendée depuis 2011 avec leurs 110 chèvres poitevines. Un projet atypique mais cohérent.
« La poitevine apporte une plus-value à nos fromages »
À Saint-Mathurin en Vendée, La Ferme du Cap’Vert limite les charges et valorise bien le lait de ses 110 chèvres poitevines,…
Le témoignage d’Olivier Billaud a marqué l’assistance lors de la journée "éleveurcaprindemain organisée par le Brilac et l'Anicap début décembre : en reconversion, le jeune exploitant caprin avait rencontré son cédant à la journée #éleveurcaprindemain de 2017.
À Melle, la filière caprine d’aujourd’hui rencontre celle de demain
La traditionnelle journée #éleveurcaprindemain dédiée à l’installation était organisée le 2 décembre par le Brilac, l’Anicap et…
Engraissement des chevreaux à la ferme, quatre webinaires pour tout savoir
L'institut de l'élevage et ses partenaires proposent une série de webinaires abordant les étapes clefs et les résultats du projet…
Assurer ses prairies pour sécuriser l'alimentation de ses animaux est une solution à envisager avec le nouveau dispositif d'assurance récolte en vigueur depuis le 1er janvier.
« Une assurance récolte plus incitative pour les éleveurs caprins »
Rémi Dubourg, chargé d’études à Chambres d’agriculture France. Depuis le 1er janvier 2023, un nouveau cadre légal s’applique pour…
Alain Chrétien à sa table à dessin en février 2009
Disparition du dessinateur Alain Chrétien
Fidèle dessinateur des revues Pâtre et La Chèvre depuis plus de quarante ans, Alain Chrétien est décédé brutalement jeudi dernier…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre