Aller au contenu principal

Race caprine
La race chèvre des Savoie officiellement reconnue

Après presque 20 ans de travail acharné, les éleveurs de chèvres des Savoie peuvent enfin être satisfaits : le Ministère de l’agriculture a reconnu officiellement cette race caprine aux multiples couleurs.

La chèvre des Savoie fait désormais partie des races officiellement reconnues par le Ministère de l’Agriculture, dans un décret daté du 11 août. Après avoir presque disparue des radars en 2001, un collectif d’éleveurs a pris la race à bras-le-corps pour recenser les individus restants et redynamiser la population de chèvres de Savoie. L’association de sauvegarde de la Chèvre des Savoie (ASCS) est créée et un premier recensement fait état de 320 chèvres reconnues comme appartenant à la race. L’association s’est attelée à la lourde tâche de réaliser un inventaire annuel en définissant les standards de la race, de promouvoir celle-ci auprès des éleveurs et du grand public par la presse, les évènements tels que le Printemps des chèvres à Faverges en Haute-Savoie, etc. L’association est aussi un annuaire vivant pour créer des liens entre les éleveurs.

Au programme : schéma de sélection, amélioration des boucs, etc.

« Le collectif a toujours joué un rôle primordial dans la sauvegarde de la race, rappelle Nicole Bloc, animatrice de l’association. Si au départ, à peine 15 éleveurs étaient concernés, ils sont maintenant plus de 30 passionnés qui se sont organisés pour mériter cette reconnaissance officielle. Cette réussite reste néanmoins fragile car elle repose encore aujourd’hui sur peu de personnes ». « La reconnaissance de la race, c’est l’aboutissement de près de 20 ans de travail, de dossiers déposés et de commissions d’experts, explique Lionel Beaudet, co-président de l’association. C’est une aussi un pas de plus dans la sauvegarde du patrimoine génétique caprin, nous allons être plus visibles, nous allons pouvoir mettre en place des schémas de sélection avec l’aide de Capgènes, etc. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

La chevroquine contre le Covid
Une molécule naturellement présente dans le lait de chèvre s’avère être une arme efficace contre la pandémie de Covid-19.
Au Pradel, le personnel de la ferme expérimentale applique des lingettes désinfectantes sur les mamelles des chèvres en salle de traite. © C. Boyer/Idele
Vers une meilleure maîtrise des Stec dans les élevages laitiers
Le projet Stecamont a permis d’acquérir des connaissances et de tester l’efficacité de mesures de maîtrise des Stec hautement…
Race très rustique, la chèvre des Pyrénées peut aussi bien être élever pour son lait, sa viande ou simplement son appétit pour les broussailles. © DR
La chèvre des Pyrénées, de la débroussailleuse à la productrice mixte
Classée dans les races à petits effectifs, la chèvre des Pyrénées ne cesse de conquérir de nouvelles exploitations pour son…
Mickaël Séveno et sa conseillère comptent exploiter plus à fond les données de la vidéo. © V. Bargain
« L’analyse vidéo a permis de mieux respecter les cycles des chèvres »
Grâce à la vidéo, Mickaël Séveno a pris conscience qu’il distribuait le deuxième repas de concentré trop tôt pour respecter le…
En cas de mammites sévères, la réforme peut s’avérer une décision judicieuse. © D. Hardy
Les mammites cliniques chez la chèvre
Peu fréquentes chez la chèvre, les mammites restent un critère d’alerte sur la santé des mamelles du troupeau et devront faire l’…
Les parcelles de Cédric Chalon sont d'abord pâturées par ces vaches avant de servir pour une enrubannage qui sera distribué aux chèvres. © C. Chalon
Ces éleveurs caprins qui travaillent des pâtures à biodiversité d’exception
Trouver un juste équilibre entre élevage et préservation de la biodiversité, ces éleveurs caprins du Rhône et de l’Hérault y…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre