Aller au contenu principal

Des mélanges prairiaux pour s’adapter au changement climatique

À l’Inrae de Lusignan, les chercheurs travaillent sur la sélection variétale et les mélanges pour adapter prairies et fourrages à des températures plus élevées et des étés plus secs.

À l’Inrae, on travaille les fourrages du futur. Une unité de recherche spécialisée sur les fourrages et les prairies (URP3F) a mis en place une approche des plantes basée sur deux axes : la génétique et l’écophysiologie. Le but : comprendre le fonctionnement des plantes en relation avec leur environnement pour ensuite orienter la sélection et la création variétale.

L’équipe étudie le changement climatique sous l’angle de la température, du CO2 atmosphérique et des précipitations, grâce à un dispositif expérimental de simulateur de climat extrême. Cet outil, baptisé Siclex, est un abri mobile. Il simule les sécheresses grâce à une gestion fine de la température, des précipitations et du rayonnement. Il fait l’objet de développements pour à terme faire varier la teneur en CO2.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

[VIDEO] - Prévoir la récolte du maïs fourrage 2021 dès les floraisons
La date de floraison du maïs, c’est le jour où la moitié des plantes ont des soies visibles à l’aisselle des feuilles. C’est le…
Les chèvres cornues peuvent être plus facilement manipulables.  © D. Hardy/Illustrations
« Je n’ébourgeonne plus mes chevrettes »
« J’ai 200 chèvres laitières Saanen cornues, qui sont en zéro pâturage. Les chevrettes sortent parfois, selon les années en…
Les Chèvres Bio France produisait du lait principalement pour la fromagerie et la laiterie de La Lémance. La nouvelle équipe veut diversifier sa clientèle.  © D. Hardy
Divorce dans le caprin bio
Cinq ans après sa création, Les Chèvres Bio France explosent en plusieurs groupes. Le prix du lait et un encouragement à la…
Les zones de présences du loup et la pression de prédation en 2020 © Dreal Aura
491 chèvres croquées par le loup en 2020
Le bilan de la prédation du loup publié par la Dreal Auvergne-Rhône-Alpes montre que, sur les 11 400 victimes du loup en 2020,…
Le nouveau président de Capgenes, Fréderic Baudy, élève 500 chèvres de race Saanen et Alpine, en Gaec, en Aveyron. © Gaec des Petits Ruminants
Frédéric Baudy, nouveau président de Capgenes
Éleveur aveyronnais de 41 ans, Frédéric Baudy succède à François Perrin à la présidence de Capgenes, l’organisme et entreprise…
La FNEC s'inquiète de la hausse des coûts de production en élevage caprin
La fédération des éleveurs de chèvre alerte les transformateurs et les distributeurs et leur demande de s’engager à revaloriser…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre