Aller au contenu principal

Ça roule pour les concentrés en élevage caprin

Limiter la pénibilité et l’astreinte est la première motivation des éleveurs qui investissent dans les distributeurs de concentrés et minéraux. Un kilo de concentré par jour et par chèvre, ce sont 200 kg portés quotidiennement pour un troupeau de 200 chèvres !

Les distributeurs mobiles sur rail, roulant au sol ou sur cornadis gèrent les mélanges et distribuent. Ils permettent d’ajuster la ration par lot physique. « Le réglage des doses et des distances de distribution doit être précis et mis à jour régulièrement en fonction de l’évolution des lots, de la période de lactation…, rappelle Bertrand Bluet, chef de projet fourrage caprin à l’Institut de l’élevage. Il est possible de programmer des rations par lot et même des rations différentes en fonction des distributions. L’objectif est d’optimiser la conduite alimentaire et, quand le distributeur est conçu pour, de valoriser plusieurs concentrés. » Le nombre de concentrés distribuables est d’ailleurs un point de vigilance à l’achat.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

Installées depuis deux ans, Lola Jouan et Amandine André transforment le lait de leurs 110 chèvres à Chitenay (Loir-et-Cher).
Du rêve à l’installation en élevage caprin
Dans le Loir-et-Cher, Amandine André et Lola Jouan ont réalisé leur projet d’enfance : s’installer toutes les deux et créer leur…
Accueillez-vous des stagiaires sur votre exploitation ?
Accueillez-vous des stagiaires sur votre exploitation ?
La formation des futurs éleveurs et éleveuses de chèvres, que ce soit par baccalauréat professionnel, BTS ou certificat de…
Les démonstrations de découpe sont toujours impressionnantes. Paul Tribot Laspière, du service qualité des carcasses et des viandes à l'Institut de l'élevage, a présenté les différentes modalités de présentation des morceaux.
À la reconquête de l’engraissement des chevreaux
Après trois années d’essais et d’échanges pour une meilleure valorisation de la viande de chevreau, le projet ValCabri a présenté…
La revalorisation du prix du lait de chèvre se poursuit
La revalorisation du prix du lait de chèvre se poursuit
La hausse générale du prix du lait de chèvre est de 78,50 € en août par rapport à 2021. L’Ipampa lait de chèvre est, lui,…
Rencontres installation caprine en Nouvelle-Aquitaine
Le 2 décembre prochain, l'Anicap et le Brilac organisent à Melle (79) une journée d’échange  sur l'installation-transmission à…
D’après les hypothèses de l’Institut de l’élevage, le coût de production des producteurs fermiers caprins augmenterait en moyenne de 240 à 500 euros les 1 000 litres par rapport à 2021.
Augmenter le prix de ses fromages face à la hausse des intrants
Aliments, engrais, matériaux… mais aussi énergie, emballages, coût de la main-d’œuvre, chez les producteurs fermiers, tous les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre