Aller au contenu principal

Ussel élargit son activité à Chénérailles

Le marché au Cadran d’Ussel, en Corrèze, a élargi ses activités. Depuis le 20 septembre, il a ouvert une antenne à Chénérailles, dans la Creuse. Elle permet la vente à distance de bovins depuis un foirail jusque-là essentiellement utilisé pour la mise en marché de gré à gré de chevaux de loisirs et de poulains lourds destinés à la boucherie. Désormais, tous les mardis matin, après avoir été amenés par leurs éleveurs principalement creusois, les animaux sont présentés sur le ring de Chénérailles, fraîchement équipé d’un système de pesée, et filmés par deux caméras. Les images sont visionnées en direct par les acheteurs installés dans les gradins du marché d’Ussel, à 80 km de là, avec une qualité d’image suffisante pour leur permettre d’apprécier la qualité de la marchandise dans de bonnes conditions. Les vendeurs disposent d’un local où trois écrans leur permettent de visualiser en temps réel et en direct les images des rings d’Ussel et de Chénérailles, ainsi que le tableau des données de la vente. Au moment où son lot passe sur le ring, le vendeur présent à Chénérailles passe dans une petite salle elle aussi équipé des trois écrans où sont diffusées les mêmes images. Il a alors la possibilité de communiquer avec le crieur situé à Ussel, pour décider en fonction du niveau de la dernière enchère proposée s’il est vendeur ou pas.

Les premières ventes organisées selon ce nouveau principe ont permis de proposer une centaine de têtes, renforçant ainsi les volumes directement apportés à Ussel. Chénérailles est situé dans un important bassin d’élevage allaitant, avec quelques 85 000 vaches mères dans un rayon de 30 km. Il est aussi complémentaire de celui d’Ussel dans la mesure où l’offre est majoritairement composée d’animaux charolais.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

 © Agricentre
Le teff grass, une nouvelle fourragère estivale
Eragrostis tef ou teff grass, graminée cultivée comme céréale secondaire en Afrique, arrive en France comme fourragère. Sa…
Le bâtiment est en bois avec une ventilation naturelle, une bonne ambiance à l’intérieur et des écarts de température diurne-nocturne atténués par la toiture en panneaux « sandwich » de 4 centimètres d’épaisseur. © F. d'Alteroche
Une stabulation sur caillebotis double usage pour les vaches allaitantes
Dans le Cantal, la nécessité d’accroître les capacités de stockage en lisier d’un bâtiment entravé a incité les associés du Gaec…
Les vaches ont très vite adopté les logettes et les cornadis suédois leur ont permis de sauver leurs cornes, sans dommages jusqu’à présent. © F. d'Alteroche
Des caillebotis pour les vaches, pour ne pas remettre en cause l’autonomie
Le Gaec d’Éole utilise à peine 12 tonnes de paille-hiver pour les seules cases à veaux et cases de vêlage d’une stabulation « …
 © M-H André
L’Argentine, cette usine à bœufs qui tourne au ralenti
Dans bon nombre d’élevages naisseurs argentins, le potentiel de production est loin d’être utilisé à 100 % de ses capacités. Une…
De la Stabiliser à la Redyblack, vers une nouvelle race bovins viande en France
Portée par l’association Bovinext, la RedyBlack est la première race bovine en création depuis des décennies à obtenir son…
Les poteaux métalliques ont permis de limiter l’emprise au sol et la charpente et les parois en bois contribuent à une bonne ambiance avec des devis comparatifs métal/bois qui étaient similaires. © F. d'Alteroche
Bâtiment sur caillebotis : associer l’économie en paille à son confort
Construite sur les pentes du Massif du Sancy, la stabulation du Gaec de Surain associe litière paillée et fosse sous caillebotis…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande