Aller au contenu principal

Un contrat tripartite reconduit entre Lidl France, la Blonde du Pays d’Oc et Bigard

L’enseigne Lidl France, les éleveurs de la coopérative Blonde du Pays d’Oc et l’industriel Bigard se sont réunis en mars 2021 afin de reconduire leur engagement tripartite pour la quatrième année consécutive.

L’engagement tripartite pris il y a quatre ans entre Lidl France, les éleveurs partenaires Blonde du Pays d’Oc (via la Sarl Sazy) et l’industriel Bigard concerne 200 éleveurs
© DR

L’engagement tripartite pris il y a quatre ans entre Lidl France, les éleveurs partenaires Blonde du Pays d’Oc (via la Sarl Sazy) et l’industriel Bigard a été reconduit mi-mars 2021. Cette année, l’enseigne élargit sa zone d’approvisionnement sur le Sud-Ouest de la France, à travers 250 supermarchés, depuis Nantes jusqu’au Pays-Basque. Les quantités évoluent également et passent de 45 à 70 bêtes par semaine. Le consommateur a désormais le choix entre huit références. La gamme se compose de trois références de hachés, quatre de piécés et d’une nouveauté, le carpaccio de bœuf. La durée de maturation des produits a également été rallongée, passant de 10 à 14 jours. Ce contrat concerne ainsi 200 éleveurs.

« Cela fait 4 ans que nous travaillons main dans la main avec les équipes Lidl et nous y voyons que du positif. Lidl et l’industriel Bigard ont toujours su répondre à nos demandes de rémunération plus juste », explique Damien Blanc, président de l’association Blonde du Pays d’Oc dans un communiqué.

Cette alliance est stratégique pour l’enseigne qui travaille pour le développement de sa gamme de viande bovine française avec des éleveurs locaux

 

Une mise en avant des éleveurs sur l’étiquetage

RBV291_Lidl

Une photo de l’éleveur partenaire est apposée sur chaque emballage avec la mention « une rémunération plus juste ». « Cette initiative est également portée dans les supermarchés par une signalétique afin de sensibiliser les consommateurs à la production locale et au caractère équitable de la démarche », évoque l’enseigne. 

99 % du bœuf en viande fraîche est d’origine France à Lidl France

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
« A cause des campagnols terrestres, nos vaches ont mangé de la terre tout l’hiver »
Alexandra, Jean-Pierre et leur fils Florian Lannez travaillent en Gaec avec 95 vaches sur 140 ha. Ils sont confrontés aux…
De combien augmente le coût de production de la viande bovine avec la flambée des charges ?
L’Institut de l’Elevage a simulé l’impact de la flambée des charges sur le coût de production du kilo de viande bovine.
Alexis Thibault, Gaec de la Vallée des Blondes, 250 mères Blondes d’Aquitaine naisseur-engraisseur, 3 associés, à Le Busseau, dans les Deux-Sèvres
[Bioscurité] « J’utilise une cloche pour protéger les cadavres de bovins adultes»
Alexis Thibault du Gaec de la vallée des blondes dans les Deux-Sèvres a acheté une cloche à cadavres de grande dimension, qui…
Le cheptel allaitant poursuit son recul sur les premiers mois de 2022
Au 1er avril 2022, le cheptel de vaches allaitantes était en recul de 2.9 % par rapport à la même date en 2021.
Anticiper un recul des disponibilités en paille en réalisant dès à présent un stock de plaquettes
Le bois plaquette a fait ses preuves pour confectionner la litière dans les élevages cultivant peu de céréales mais disposant de…
Contrôle par vidéo en abattoir : un bilan positif de l'expérimentation
Après deux ans d’expérimentation, les cinq abattoirs qui ont testé la vidéo dressent un bilan positif. Si sa mise en œuvre est…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande