Aller au contenu principal

[Astuce] Un bac sur chargeur "fait maison" pour remplir le semoir

À Augy-sur-Aubois dans le Cher, le Gaec Civade utilise un bac muni d’un système d’ouverture « fait maison » commandé depuis la cabine du tracteur. Il est utilisé pour remplir le semoir à céréales mais pourrait également être affecté à d’autres usages.

 

1. Le réservoir utilisé est un demi-bac cylindrique. Récupéré chez un ferrailleur, c’est le couvercle d’une grosse caisse métallique utilisée à une époque par l’armée pour parachuter différentes fournitures. Positionné sous la bétonnière utilisée pour traiter la semence, il permet de réceptionner le grain avant de le vider dans le semoir. Cet outil pourrait également être utilisé pour remplir un nourrisseur à broutards d’aliment.

2. Claude Civade a réalisé un cadre en tige métallique avec de la ferraille de récupération sur lequel est soudé le bac métallique dont la forme est celle d’un demi-cylindre. Cela lui permet de rester stable lorsqu’il est posé sur le sol. Sur ce même cadre, ont été soudés les deux crochets qui permettent de positionner aisément l’ensemble à l’extrémité du chargeur. ((Zoomer sur le bac + chargeur

3 et 3 bis. La sortie des céréales se fait par l’intermédiaire d’une trappe découpée dans le fond du réservoir dont l’ouverture est commandée par une manette positionnée dans la cabine. La trappe mesure une vingtaine de centimètres de large. Il aurait été opportun qu’elle le soit davantage pour accélérer la vidange. (deux photos : Pour la 3 bis zoomer sur la partie de gauche de la photo en coupant sans hésiter le bac en deux pour bien voir la trappe relevée)

4- Côté fournitures, le prix est insignifiant. La cuve en tôle a été payée au kilo. La charnière pour ouvrir et fermer la trappe est constituée de trois maillons d’une chaîne à bavette d’un tablier de presse à bottes rondes soudée d’un côté sur la paroi du réservoir et de l’autre sur la trappe. Le vérin utilisé est un vérin de correction de dévers de rampe de pulvérisateur.

 

» Lire aussi

Un waggon de train pour stocker les céréales

Une potence pour césarienne avec treuil électrique

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Emmanuelle Ducros © DR
Emmanuelle Ducros : « le RIP pour les animaux est un piège intellectuel "
Emmanuelle Ducros, journaliste économique et spécialiste des questions agricoles à l’Opinion nous éclaire sur le référendum pour…
Face à l’évolution des prix des broutards « incompréhensible et inacceptable », les Eleveurs du grand Massif Central appellent à la rétention de ces animaux en ferme.
Les éleveurs bovins du Grand Massif Central sont appelés à retenir au maximum les broutards en ferme
Les prix des broutards ne cessent de baisser depuis plusieurs semaines, aussi les Eleveurs de races à viande du grand Massif…
Un marché des broutards mâles sérieusement engorgé
La demande n’est pas au rendez-vous pour les taurillons finis et l’abondance de cette marchandise dans la plupart des pays…
Les facteurs de risque d’apparition de l’omphalite sont probablement très nombreux et varient d’un élevage à l’autre. © V. Herry
La prévention des omphalites est complexe

On manque sérieusement de données scientifiques sur les facteurs favorisant l’infection du nombril des…

Malgré un quasi-arrêt en mars et avril, fin juin, le port de Sète avait déjà expédié 40 000 bovins (broutards et génisses laitières). Quelque 121 000 animaux ont été expédiés en 2019 (80 % destinés en Algérie). © Sepab
Export de bovins vivants : l’Algérie permet de maintenir la dynamique des prix
Marché difficile et risqué, l’export de broutards vers l’Algérie reste indispensable pour maintenir une dynamique des prix. Et,…
Le lecteur de glycémie donne directement les résultats dans la pâture.  © B. Gavage
La conséquence d’un déficit énergétique en fin de gestation
Cette vache âgée a perdu beaucoup d’état en fin de gestation. Elle souffre d’une pathologie classique en élevage ovin mais moins…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande