Aller au contenu principal

Un Aubrac homozygote sans cornes à l’IA

Dès cet hiver, il sera possible d’utiliser en Aubrac des paillettes d'Otto qui permettront de faire naître 100 % d’animaux génétiquement sans cornes. Une première pour cette race.

Premier taureau Aubrac d’IA homozygote sans cornes, Otto est par son père, un petit-fils de Roussel IA et de Bayon II IA par sa mère.  © Auriva
Premier taureau Aubrac d’IA homozygote sans cornes, Otto est par son père, un petit-fils de Roussel IA et de Bayon II IA par sa mère.
© Auriva

Le catalogue Aubrac de l’entreprise de sélection Auriva propose pour cet hiver un premier taureau homozygote sans cornes à tous les éleveurs qui souhaitent introduire ce gène dans leur cheptel. En France, la sélection sur la génétique Aubrac sans cornes a été initiée par cette entreprise en partenariat avec l’OS Aubrac à compter de 2014. Au départ, il y a eu pour cela l’importation de six génisses de différentes lignées achetées dans l’élevage Baumer en Allemagne. Lequel travaillait sur l’introgression de ce gène dans son cheptel depuis déjà plusieurs années. Pour cela, cet élevage a travaillé par croisement d’absorption à partir de Galloway et Shorthorn sur lesquels ont été utilisés des reproducteurs Aubrac de bon niveau qui à l’origine provenaient évidemment de France.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Pour toucher le bonus haies, il faut faire certifier la gestion durable des haies.
PAC 2023 : un bonus haies de 7 euros l’hectare
Le bonus haies et le nouveau barème pour les infrastructures agroécologiques sont les deux nouveautés de la PAC 2023-2027…
Bovins viande : un revenu 2022 bas, sauf pour les systèmes avec cultures
L'Institut de l'Elevage a simulé sur cas-types le revenu 2022 des élevages bovins viande. Hausse des prix des bovins et hausse…
La convergence aggrave la perte sur l'aide couplée pour les systèmes engraisseurs spécialisés de jeunes bovins, naisseurs-engraisseurs de jeunes bovins et naisseurs-engraisseurs de veaux sous la mère.
PAC 2023 : les aides du premier pilier ne favorisent pas les systèmes qui engraissent
D’après une simulation de l’Institut de l’élevage, les systèmes qui engraissent seraient franchement perdants sur le premier…
En Espagne, la convergence n'est pas favorable aux systèmes engraisseurs.
PAC 2023 : quels choix ont fait nos voisins européens pour les bovins viande ?
Chez nos voisins et partenaires européens, les aides couplées aux bovins viande évoluent globalement peu, et il n’y a pas…
taureau race limousine
A Lanaud, quatre taureaux limousins vendus aux enchères plus de 15 000 euros
100 % des veaux ont été vendus lors des enchères pour la deuxième série de taureaux limousins issus de la station nationale de…
Pour l’engraissement de jeunes bovins ou de femelles, les repères sont bousculés entre de nouveaux niveaux de charges alimentaires, et des cotations des animaux qui évoluent constamment et rapidement.
Une conjoncture déstabilisante pour l’engraissement
Entre volatilité des cours des matières premières pour l’engraissement des bovins viande et cotations inédites des animaux, les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande