Aller au contenu principal

Un Aubrac homozygote sans cornes à l’IA

Dès cet hiver, il sera possible d’utiliser en Aubrac des paillettes d'Otto qui permettront de faire naître 100 % d’animaux génétiquement sans cornes. Une première pour cette race.

Premier taureau Aubrac d’IA homozygote sans cornes, Otto est par son père, un petit-fils de Roussel IA et de Bayon II IA par sa mère.  © Auriva
Premier taureau Aubrac d’IA homozygote sans cornes, Otto est par son père, un petit-fils de Roussel IA et de Bayon II IA par sa mère.
© Auriva

Le catalogue Aubrac de l’entreprise de sélection Auriva propose pour cet hiver un premier taureau homozygote sans cornes à tous les éleveurs qui souhaitent introduire ce gène dans leur cheptel. En France, la sélection sur la génétique Aubrac sans cornes a été initiée par cette entreprise en partenariat avec l’OS Aubrac à compter de 2014. Au départ, il y a eu pour cela l’importation de six génisses de différentes lignées achetées dans l’élevage Baumer en Allemagne. Lequel travaillait sur l’introgression de ce gène dans son cheptel depuis déjà plusieurs années. Pour cela, cet élevage a travaillé par croisement d’absorption à partir de Galloway et Shorthorn sur lesquels ont été utilisés des reproducteurs Aubrac de bon niveau qui à l’origine provenaient évidemment de France.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

« J’ai envoyé mes propositions de contrats à mes négociants. Et vous ? »
David Moisan, éleveur de charolaises et président de la section viande bovine de la FNSEA de Loire-Atlantique a interpellé les…
Stéphanie Mocques-Goure, éleveuse. « Je cherche au maximum à ne pas avoir recours au tracteur. "
[Charges de mécanisation] « Je sors mes piquets plutôt que mon tracteur »
À Beaufort-en-Anjou, dans le Maine-et-Loire, le pâturage est un partenaire de choix pour permettre à Stéphanie Mocques-Goure de…
« Nous ne voulons plus travailler à perte »
La contractualisation est « le » sujet du moment pour la production de viande bovine. Il cristallise bien des discussions sur le…
Que nous réserve "l'année viande bovine" 2022 ?

2021 a été une année « bovine » contrastée. Après un début de printemps sec et frisquet, la météo s’…

Patrick Veysset
« Les charges de mécanisation par hectare augmentent avec la taille des exploitations bovins viande »
Patrick Veysset est économiste au centre Inrae de Theix dans l’unité mixte de recherche sur les herbivores. Il constate au fil…
L’engraissement des vaches repose sur un équilibre à trouver entre l’animal, les ressources disponibles et le marché visé, à réfléchir à l’échelle du système.
Des recommandations pour la finition des vaches de réforme du troupeau allaitant
La vente de vaches finies représente une part importante du produit viande. À la lumière de plusieurs essais conduits sur les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande