Aller au contenu principal

Toujours plus sec et chaud cet été 2020

cumul des précipitation été 2020
© Réussir

Les chiffres des relevés météo confirment semaine après semaine ce que les agriculteurs français vivent au quotidien sur leurs exploitations. L’été 2020 est dans la lignée des précédents et sur une partie du territoire français, il s’agit du quatrième été consécutif de sécheresse. Ce déficit hydrique est associé à des pics de température historiquement élevés. Le grand quart Nord-Est de la France fait partie cette année des zones les plus touchées. Les mois de juin, juillet et août 2020 ont été, respectivement, les 13e, 14e et 15e mois consécutifs au-dessus de la moyenne. Une telle série n’avait encore jamais été observée en métropole.

Côté précipitations, hormis la Bretagne, les Alpes, la Corse, le déficit enregistré sur les mois de juin, juillet et août est considérable même si des orages très localisés ont parfois permis d’éviter la catastrophe. Mais la sécheresse est exceptionnelle en Languedoc et en Provence (- 66 % à Hyères, - 56 % à Nîmes), dans les régions centrales (- 47 % à Chartres, - 45 % à Châteauroux, - 43 % à Nevers). Mais surtout en Picardie et en Champagne-Ardenne : - 50 % à Charleville-Mézières (Ardennes), - 59 % à Saint-Quentin (Aisne), et - 72 % à Saint-Dizier (Haute-Marne) qui vit son été le plus sec depuis au moins 1959. À côté du lourd impact pour les exploitations, cette succession d’années anormalement sèches et chaudes se traduit par le tarissement de nombreuses sources et ruisseaux avec d’importantes difficultés pour l’abreuvement des animaux. Outre les prairies et les cultures, l’impact est également considérable sur la végétation en général avec en particulier une mortalité accrue pour les arbres présents dans les haies et les forêts.

Cumul des précipitations de début juin à fin août et écart par rapport à la moyenne pour différentes stations météo

Source : Météo France.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Pour toucher le bonus haies, il faut faire certifier la gestion durable des haies.
PAC 2023 : un bonus haies de 7 euros l’hectare
Le bonus haies et le nouveau barème pour les infrastructures agroécologiques sont les deux nouveautés de la PAC 2023-2027…
Bovins viande : un revenu 2022 bas, sauf pour les systèmes avec cultures
L'Institut de l'Elevage a simulé sur cas-types le revenu 2022 des élevages bovins viande. Hausse des prix des bovins et hausse…
La convergence aggrave la perte sur l'aide couplée pour les systèmes engraisseurs spécialisés de jeunes bovins, naisseurs-engraisseurs de jeunes bovins et naisseurs-engraisseurs de veaux sous la mère.
PAC 2023 : les aides du premier pilier ne favorisent pas les systèmes qui engraissent
D’après une simulation de l’Institut de l’élevage, les systèmes qui engraissent seraient franchement perdants sur le premier…
En Espagne, la convergence n'est pas favorable aux systèmes engraisseurs.
PAC 2023 : quels choix ont fait nos voisins européens pour les bovins viande ?
Chez nos voisins et partenaires européens, les aides couplées aux bovins viande évoluent globalement peu, et il n’y a pas…
taureau race limousine
A Lanaud, quatre taureaux limousins vendus aux enchères plus de 15 000 euros
100 % des veaux ont été vendus lors des enchères pour la deuxième série de taureaux limousins issus de la station nationale de…
Pour l’engraissement de jeunes bovins ou de femelles, les repères sont bousculés entre de nouveaux niveaux de charges alimentaires, et des cotations des animaux qui évoluent constamment et rapidement.
Une conjoncture déstabilisante pour l’engraissement
Entre volatilité des cours des matières premières pour l’engraissement des bovins viande et cotations inédites des animaux, les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande