Aller au contenu principal

Bovins Viande : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière viande bovine dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches al

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Pierre Burgan, président de France Blonde d’Aquitaine Sélection
"S’investir dans l’accompagnement technique des éleveurs"

Pierre Burgan met l’accent pour son mandat de président sur l’appui technique, pour renforcer la productivité numérique des troupeaux. D’autre part, le projet de nouvelle communication de la race "Blonde avenir viande", devrait aboutir rapidement pour mettre en valeur le travail des éleveurs.

Pierre Burgan, âgé de 41 ans, élève un troupeau de 55 Blondes d’Aquitaine en Haute-Garonne, dans le piémont pyrénéen, avec 50 % de la surface en herbe. Il a été élu président de l'organisme de sélection de la race Blonde d'Aquitaine en janvier 2019. Le bureau de la structure est reconduit à l'identique.
© France Blonde d'Aquitaine Sélection

Quel message souhaitez-vous porter pour votre mandat de président de l’organisme de sélection de la race Blonde d’Aquitaine ?

Pierre Burgan - Il est nécessaire de mieux nous investir dans la structure au niveau de l’accompagnement technique des éleveurs. Nous observons depuis quelques années que les résultats sur l’intervalle vêlage-vêlage et la mortalité des veaux entre zéro et trois jours se dégradent. Le revenu des éleveurs en est impacté et il faut absolument inverser cette tendance. Cela est largement possible grâce au choix des animaux et à la technique.

Où en est le projet Blonde avenir viande ?

P. B. - Nous avons, au titre de l’Association des éleveurs de Blonde d’Aquitaine, engagé ce programme pour faire un état des lieux de l’image de la race auprès des éleveurs, des bouchers et des consommateurs.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Vignette
Castrer les vaches pour les engraisser
En supprimant les chaleurs, et avec elles l’agitation, les chevauchements et les risques de chute inhérents, la castration ne…
Vignette
Peut-on réduire le stress du sevrage ?
Le sevrage est une étape banale de l’élevage, mais il provoque toujours un stress très important pour le veau. Il est intéressant…
Vignette
Du maïs épi dans les rations pour gagner du temps
Coût de mécanisation réduit pour la distribution, concentration des rations en énergie, gain de temps : l’ensilage de maïs épi…
Vignette
Bien choisir son chien de troupeau
Pour obtenir d’un chien les services attendus, son choix doit être effectué avec attention. Race, lignée, sélection du chiot dans…
Vignette
Déléguer la surveillance des chaleurs au monitoring
Au Gaec Billaud, dans la Creuse une partie des vaches et génisses sont surveillées nuit et jour par monitoring de façon à mieux…
Vignette
L’aliment liquide apporte énergie fermentescible et azote soluble
Formulé à partir de coproduits locaux, l’aliment liquide est un moyen simple de complémenter des animaux. Il peut se distribuer…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande